Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Dépistage précoce du VIH chez les nourrissons en Zambie au moyen de la transmission par SMS des résultats des analyses de sang

Phil Seidenberg, Stephen Nicholson, Merrick Schaefer, Katherine Semrau, Maximillian Bweupe, Noel Masese, Rachael Bonawitz, Lastone Chitembo, Caitlin Goggin & Donald M Thea

Objectif

Vérifier si l'utilisation d'un système automatique de notification basé sur l’envoi de SMS permettrait de réduire les délais de dépistage du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) chez les nourrissons en Zambie.

Méthodes

Dans la province méridionale de la Zambie, les échantillons séchés de sang de nourrissons sont envoyés aux laboratoires régionaux pour le test du VIH par réaction en chaîne à la polymérase (RCP). Les délais de notification par la poste des résultats de ces tests à 10 centres de santé sur 19 mois ont été évalués au moyen d'une collecte de données rétrospectives. Ces données de base ont été utilisées pour déterminer comment les délais étaient affectés par l'utilisation d'un logiciel personnalisé, conçu pour envoyer par SMS les examens de sang automatiquement et directement depuis le laboratoire d'analyse vers le centre de santé d'où proviennent les échantillons. Les données du système SMS ont été collectées sur une période de 7,5 mois pour tous les échantillons séchés de sang de nourrissons pour le dépistage du VIH dans les 10 centres de santé.

Résultats

Le délai moyen pour la notification des résultats à une clinique est passé de 44,2 jours pré-implémentation à 26,7 jours post-implémentation. La réduction du délai était significative du point de vue statistique dans 9 centres de santé (90%). Le délai moyen de notification d'un soignant a également considérablement diminué, passant de 66,8 jours pré-implémentation à 35 jours post-implémentation. Seuls 0,5% des rapports analysés envoyés par SMS différaient des rapports papier correspondants.

Conclusion

L'envoi par SMS des résultats des tests VIH chez les nourrissons a considérablement raccourci les délais entre la collecte des échantillons et la notification des résultats aux centres de santé et aux soignants concernés.

Partager