Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Systèmes de paiement des hôpitaux basés sur des groupes homogènes de diagnostic: expérience dans les pays à revenu faible et moyen

Inke Mathauer & Friedrich Wittenbecher

Objectif

Cet article donne un aperçu complet des systèmes de paiement des hôpitaux basés sur les groupes homogènes de diagnostic (DRG) dans les pays à revenu faible et moyen. Il examine également les questions de conception et de mise en œuvre, ainsi que les défis associés auxquels les pays font face.

Méthodes

Une recherche documentaire sur les articles portant sur les systèmes de paiement basés sur les groupes homogènes de diagnostic dans les pays à revenu faible et moyen a été menée en anglais, français et espagnol dans Pubmed, la Bibliothèque régionale de l'Organisation panaméricaine de la Santé et Google.

Résultats

Douze pays à revenu faible et moyen ont des systèmes de paiement basés sur les groupes homogènes de diagnostic et dix-sept autres pays sont en phase pilote ou exploratoire. Les pays ont fait un choix dans une vaste gamme de modèles de groupes homogènes de diagnostic importés ou développés par eux-mêmes, et la plupart des pays ont adapté ces modèles à leurs contextes particuliers. Tous les pays ont défini un plafond de dépenses. En général, les systèmes ont été testés en phase pilote avant d'être mis en œuvre. La nécessité de répondre à certaines exigences en termes de normalisation des codes, de disponibilité des données et de technologie des informations a rendu la mise en œuvre difficile. Les prestataires de service du secteur privé n'ont pas été pleinement intégrés mais la majorité des pays ont réussi à dissocier le financement des hôpitaux de la budgétisation des finances publiques.

Conclusion

Bien qu'il soit nécessaire d'obtenir davantage de preuves sur l'impact des systèmes de paiement basés sur les groupes homogènes de diagnostic, nos résultats suggèrent que (i) la plus grande partie du financement des soins de santé devrait provenir du public plutôt que du privé; (ii) il est recommandé de tester d'abord les systèmes en phase pilote et d'établir des plafonds de dépenses; (iii) les pays qui importent un modèle existant d'un système basé sur les groupes homogènes de diagnostic devraient être conscients de la nécessité de les adapter à leurs spécificités; et (iv) les pays devraient promouvoir la coopération de prestataires de service pour la production appropriée des données et la gestion des réclamations.

Partager