Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Prévalence de la démence et des troubles cognitifs chez les personnes âgées en Afrique sub-saharienne : une étude systématique

Angelique Mavrodaris, John Powell & Margaret Thorogood

Objectif

Réaliser une étude systématique de la littérature consacrée à la prévalence de la déficience cognitive et de la folie en Afrique subsaharienne.

Méthodes

Cinq bases de données ont été fouillées afin de trouver des résumés pertinents et d'identifier les journaux éligibles pour une étude en texte intégral. Une étude était inclue si deux auteurs reconnaissaient qu'elle était de type cohorte, cas-témoins ou transversale et relevait des données de l’l'échelle de la population; qu'elle était limitée aux adultes africains noirs âgés de plus de 50 ans ou décrits comme «âgés» ou «vieux»; qu'elle relevait des données concernant des individus résidant en Afrique subsaharienne; et qu'elle relevait au moins une mesure de déficience cognitive ou de résultats cliniques liés au déclin cognitif. Les références de journaux inclus dans notre étude ont été fouillées pour identifier des publications supplémentaires potentielles. Les désaccords quant à une inclusion étaient réglés au cours de discussions impliquant tous les auteurs. Des données étaient extraites indépendamment par deux auteurs, au moyen d'un formulaire développé par les auteurs et testées sur un échantillon de journaux.

Résultats

Au total, 2320 journaux uniques ont été trouvés; le texte intégral de 87 d'entre eux a été analysé. Dix-neuf journaux présentant 11 études transversales ont été inclus; tous avaient été publiés entre 1995 et 2011. Les études avaient eu lieu au Bénin, au Botswana, en République centrafricaine, au Congo et au Nigéria et impliquaient environ 10 500 participants. La prévalence de la démence allait de 0% au Nigéria à 10,1% (intervalle de confiance 95%, IC: 8,6-11,8) également au Nigéria. La prévalence de la déficience cognitive allait de 6,3% au Nigéria à 25% (IC 95%: 21,2-29,0) en République centrafricaine.

Conclusion

Les prévalences de démence et de déficience cognitive en Afrique subsaharienne variaient sensiblement et peu d'études publiées ont été révélées par la recherche de littérature.

Partager