Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Renforcer les ressources humaines pour la santé par la mise en place de dispositifs d'information, de coordination et de responsabilisation: le cas du Soudan

Elsheikh Badr, Nazar A Mohamed, Muhammad Mahmood Afzal & Khalif Mohamud Bile

Problème

Les ressources humaines pour la santé (RHS) au Soudan étaient limitées à cause des pénuries et de la mauvaise répartition des agents de santé, d'une mauvaise gestion, de la fragmentation du service, d'une fidélisation médiocre des agents de santé dans les régions rurales et d'un système d'information sur la santé peu efficace.

Approche

Un processus de «coordination et facilitation national» a été mis en place afin de: renforcer l'observatoire RHS national, fournir une plateforme de coopération pour les acteurs clés, catalyser le soutien des politiques et la planification des RHS, harmoniser la mobilisation des ressources, renforcer les structures de gestion des RHS, créer de nouvelles institutions de formation et élever le niveau de formation des agents de santé communautaires.

Environnement

local Le gouvernement national du Soudan a sanctionné la gouvernance étatique du système de santé, mais de nombreux États manquaient de programmes et de politiques RHS cohérents. La rareté des institutions de formation a limité la production de RHS et le déploiement adéquat et équitable des agents de santé dans les zones rurales.

Changements significatifs

Le processus de coordination et de facilitation du pays a favorisé la création d'un système d'information RHS solide, ainsi que le développement de moyens techniques et d'outils nécessaires à l'analyse des données et à une action et une prise de décisions participatives et fondées sur les faits.

Leçons

tirées Le succès du processus de coordination et facilitation a été confirmé par le soutien coordonné des acteurs clés, basé sur des preuves solides des défis en RHS et sur la responsabilité partagée dans la planification et la mise en œuvre de réponses à ces défis. Le soutien a entraîné un engagement politique et une mobilisation des ressources pour les RHS. Le fait de promouvoir le leadership et l'ouverture d'institutions de formation devrait faciliter la formation, le déploiement et la fidélisation des agents de santé, qui sont nécessaires pour parvenir à la couverture de santé universelle.

Partager