Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Contributions des effectifs de santé au développement du système de santé: une plate-forme pour réaliser la couverture sanitaire universelle

Viroj Tangcharoensathien, Supon Limwattananon, Rapeepong Suphanchaimat, Walaiporn Patcharanarumol, Krisada Sawaengdee & Weerasak Putthasri

Problème

Dans les années 70, la Thaïlande était un pays à faible revenu avec de mauvais indicateurs de santé et une faible couverture des services de santé. L'infrastructure sanitaire locale était particulièrement faible.

Approche

Dans les années 80, des mesures ont été entreprises pour réduire les obstacles géographiques à l'accès aux services de santé, améliorer les infrastructures sanitaires au niveau des districts, rendre les médicaments essentiels plus largement disponibles et développer des effectifs de santé compétents et dévoués, prêts à desservir les zones rurales. Pour assurer l'accessibilité à ces services, les systèmes de protection contre les risques financiers ont été étendus.

Environnement local

En Thaïlande, les hôpitaux de districts étaient pratiquement inexistants dans les années 60. L'expansion des soins de santé primaires, en particulier dans les zones rurales pauvres, était considérée comme essentielle pour réaliser la couverture sanitaire universelle. Des réformes nationales ont conduit à d'importants changements en quelques décennies.

Changements significatifs

Au cours des 30 dernières années, la disponibilité et la distribution des effectifs de santé, ainsi que leurs qualifications et leurs compétences, se sont grandement améliorées, tout comme les indicateurs de santé nationaux. Entre 1980 et 2000, la couverture des services de santé maternelle et de santé infantile a considérablement augmenté. En 2002, la Thaïlande a atteint la couverture sanitaire universelle. Le développement de l'ensemble du système de santé, en particulier un effectif de santé élargi, a abouti à un système de soins de santé primaires qui fonctionne.

Leçons tirées

Un effectif de santé compétent et dévoué a permis de renforcer le système de soins de santé primaires au niveau des districts. Maintenir les politiques concentrés sur le développement des ressources humaines de la santé pendant une période prolongée fut essentiel, conjointement avec une approche globale pour le développement des ressources humaines de la santé, qui fut caractérisée par l'intégration de différents types d'intervention des ressources humaines de la santé et l'association de ces interventions avec des efforts plus larges visant à renforcer les autres domaines de systèmes de santé.

Partager