Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Renforcer les ressources humaines pour la santé à travers un leadership et des approches multisectorielles: le cas du Cameroun

S Kingue, E Rosskam, AC Bela, A Adjidja & L Codjia

Problème

Le Cameroun souffre d'une grave pénurie de ressources humaines pour la santé (RHS) et le peu de personnel disponible se concentre dans les zones urbaines.

Approche

Suite à un plan d'urgence national pour la période 2006–2008, des stratégies novatrices et un partenariat multisectoriel – dirigé par le ministre de la Santé publique et soutenu par diverses organisations nationales et internationales – ont été développés pour faire face à la pénurie et à la mauvaise répartition des RHS au Cameroun.

Environnement

local À l'époque où le plan d'urgence a été développé, le Cameroun souffrait de services de santé de mauvaise qualité, d'un déséquilibre entre la formation et l'emploi des RHS, d'une mauvaise répartition des RHS entre les zones urbaines et rurales et d'une affectation inadéquate des ressources financières des RHS. On manquait également d'un système d'homologation pouvant être utilisé dans la formation des agents de santé.

Changements significatifs

Entre 2007 et 2009, le nombre d'agents de santé actifs au Cameroun a augmenté de 36%, plusieurs instituts supérieurs de formation en soins de santé et écoles de formation paramédicale et de sages-femmes ont vu le jour et une nouvelle stratégie a été développée pour la couverture sanitaire universelle.

Leçons tirées

Dans l'amélioration des RSH, un leadership fort est nécessaire pour assurer une coordination et une communication efficaces entre les nombreux acteurs en place. Un processus national de coordination et de facilitation peut produire une approche consensuelle des principaux défis des RHS. Une fois ces défis identifiés, les acteurs clés peuvent planifier des interventions appropriées, coordonnées, cohérentes et fondées sur les faits.

Partager