Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Exposition fréquente à des températures suboptimales dans la chaîne du froid des vaccins en Inde: résultats du suivi des températures dans 10 états

Manoj V Murhekar, Srihari Dutta, Ambujam Nair Kapoor, Sailaja Bitragunta, Raja Dodum, Pramit Ghosh, Karumanagounder Kolanda Swamy, Kalyanranjan Mukhopadhyay, Somorjit Ningombam, Kamlesh Parmar, Devegowda Ravishankar, Balraj Singh, Varsha Singh, Rajesh Sisodiya, Ramaratnam Subramanian & Tana Takum

Objectif

Estimer le pourcentage du temps d'exposition des vaccins à des températures inférieures à 0°C ou supérieures à 8°C dans la chaîne du froid en Inde.

Méthodes

Dans chacun des 10 états, le district le plus grand et le district le plus éloigné de la capitale de l'état ont été sélectionnés pour cette étude. Quatre boîtes, contenant chacune un enregistreur de température électronique et deux flacons de vaccin contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos, ont été placées dans le dépôt des vaccins de la région ou de l'état pour chaque état étudié. Deux de ces boîtes – une par centre – ont été ensuite expédiées vers les deux centres de santé les plus périphériques où les vaccins sont stockés dans chaque district de l'étude. Les boîtes ont été expédiées, manipulées et stockées comme des boîtes de vaccins habituelles.

Résultats

Dans les dépôts de vaccins de l'état, de la région et du district et dans les centres de santé périphériques, les températures à l'intérieur des boîtes ont été supérieures à 8°C pour, respectivement, 14,3%, 13,2%, 8,3% et 14,7% de leurs temps de stockage combinés et inférieures à 0°C pour, respectivement, 1,5%, 0,2%, 0,6% et 10,5% de ces durées. Les boîtes ont également passé environ 18% et 7% de leurs temps combinés en transit à des températures inférieures à 0°C ou supérieures à 8°C, respectivement. Dans les tests d'agitation menés à la fin de l'étude, deux tiers des flacons de vaccins dans les boîtes ont présenté des signes de congélation.

Conclusion

Alors que l'exposition à des températures supérieures à 8°C s'est produite à tous les niveaux du stockage des vaccins, l'exposition à des températures inférieures à 0°C n'a été fréquente que pendant le stockage des vaccins dans les centres de santé périphérique et au cours du transport des vaccins. Des efforts systématiques sont nécessaires pour améliorer le suivi et le contrôle des températures dans la chaîne du froid en Inde.

Partager