Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Considérations éthiques des programmes de vaccination dans les situations d'urgence humanitaire graves

Keymanthri Moodley, Kate Hardie, Michael J Selgelid, Ronald J Waldman, Peter Strebel, Helen Rees & David N Durrheim

Les urgences humanitaires entraînent une rupture des services de soins de santé essentiels et elles rendent souvent les communautés vulnérables dépendantes des organismes externes pour leurs soins. Dans les milieux où les ressources sont comptées, cela peut se produire sur fond d'extrême pauvreté, de malnutrition, d’insécurité, de faible niveau d'alphabétisation et d’infrastructures insuffisantes. Dans ces circonstances, fournir nourriture, eau et abri, tout en limitant les épidémies de maladies transmissibles, devient une préoccupation centrale. Lorsqu'il existe des vaccins sûrs et efficaces pour limiter les risques d'épidémies, leur éventuel déploiement est un facteur clé pour satisfaire les besoins sanitaires d'urgence. Les considérations éthiques sont essentielles pour se prononcer sur le déploiement de la vaccination. La distribution de vaccins en quantités limitées, les groupes cibles, les stratégies de vaccination, la surveillance et la recherche lors de situations d'urgence humanitaire graves impliquent tous des considérations éthiques souvent nées de la tension entre le bien individuel et le bien commun. Les auteurs exposent les questions éthiques que les décideurs doivent garder à l'esprit lorsqu'ils envisagent le déploiement d’une vaccination de masse pendant les urgences humanitaires, notamment la bénéficience (devoir de diligence et devoir d’assistance), la non-maléficience, l’autonomie et le consentement, ainsi que la justice de répartition et l’équité procédurale.

Partager