Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Récurrence des issues périnatales indésirables dans les pays en développement

Fengxiu Ouyang, Jun Zhang, Ana Pilar Betrán, Zujing Yang, João Paulo Souza & Mario Merialdi

Objectif

Évaluer le risque de récidive des issues périnatales indésirables lors des deuxièmes grossesses dans les pays en développement.

Méthodes

Les données de l'Enquête mondiale sur la santé maternelle et périnatale menée sur la période 2004-2008 ont été utilisées pour déterminer les résultats des deuxièmes grossesses uniques auprès de 61 780 femmes dans 23 pays en développement. Les couples mère-enfant ont été suivis jusqu'à la fin de leur hospitalisation ou encore pendant 7 jours après l'accouchement.

Résultats

À la fin de leur deuxième grossesse, les femmes dont la première grossesse s'était terminée par la naissance d'un enfant mort-né (n = 1 261) ou par la mort du nourrisson (n = 1 052) étaient plus susceptibles que les femmes ne se trouvant dans aucun de ces cas de figure de donner naissance à un enfant dont le poids de naissance serait inférieur à 1 500 g (rapport des cotes, RC: 2,52 et 2,78, respectivement) ou compris entre 1 500 et 2 499 g (RC: 1,22 et 1,60, respectivement), ou de donner naissance à un enfant nécessitant une admission dans une unité de soins intensifs (RC: 1,64 et 1,68, respectivement). À la fin de leur deuxième grossesse, les femmes dont la première grossesse s'était terminée par une mortinaissance couraient un risque accru de redonner naissance à un enfant mort-né (RC: 2,35), et celles dont la première grossesse s'était terminée par la mort du nourrisson couraient un risque accru de voir leur deuxième enfant mourir dans les 7 jours suivant l'accouchement (RC: 2,82). Ces tendances ne semblent vraisemblablement pas affectées par le continent sur lequel ces femmes vivent.

Conclusion

Dans les pays en développement, une femme dont la première grossesse se termine par la naissance d'un enfant mort-né ou par la mort du nourrisson présente un risque accru de subir la même issue périnatale lors de sa deuxième grossesse.

Partager