Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Dépistage d’entrée et de sortie des passagers aériens au cours de la pandémie de grippe A(H1N1) en 2009: une évaluation rétrospective

Kamran Khan, Rose Eckhardt, John S Brownstein, Raza Naqvi, Wei Hu, David Kossowsky, David Scales, Julien Arino, Michael MacDonald, Jun Wang, Jennifer Sears & Martin S Cetron

Objectif

Évaluer les mesures de dépistage qui auraient été nécessaires pour dépister tous les voyageurs potentiellement porteurs du virus A(H1N1)pdm09 au départ du Mexique par avion au début de la pandémie de 2009.

Méthodes

Les données provenant des itinéraires de vol des voyageurs qui ont quitté le Mexique en avion ont été utilisées pour estimer le nombre d’aéroports internationaux où des mesures de dépistage médical auraient été nécessaires, et le nombre de voyageurs qui auraient dû être dépistés afin d’évaluer tous les voyageurs aériens qui pourraient avoir été porteurs du virus de la grippe H1N1 au départ du Mexique pendant les premiers stades de la pandémie A(H1N1) de 2009.

Résultats

Le dépistage de sortie dans 36 aéroports mexicains, ou le dépistage d’entrée des voyageurs arrivant sur des vols directs depuis le Mexique dans 82 aéroports de 26 autres pays, aurait permis d'évaluer tous les voyageurs aériens potentiellement porteurs du virus A(H1N1)pdm09 au départ du Mexique au début de la pandémie. Le dépistage d'entrée de 116 voyageurs arrivant du Mexique par des vols directs ou des correspondances aurait été nécessaire pour chacun des voyageurs aériens potentiellement porteurs du virus A(H1N1)pdm09. Le dépistage dans 8 aéroports seulement aurait permis d'évaluer 90% de tous les voyageurs aériens potentiellement porteurs du virus A(H1N1)pdm09 au départ du Mexique lors des premiers stades de la pandémie.

Conclusion

Au cours des premiers stades de la pandémie de grippe A(H1N1), la plupart des points bénéfiques pour la santé et potentiellement réalisables par le biais du dépistage des voyageurs aériens auraient pu être obtenus en dépistant les voyageurs dans seulement 8 aéroports.

Partager