Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Comptes rendus de preuves et réunions délibératoires: perceptions et intentions d'agir sur ce qui a été découvert

Kaelan A Moat, John N Lavis, Sarah J Clancy, Fadi El-Jardali, Tomas Pantoja & for the Knowledge Translation Platform Evaluation study team

Objectif

Développer et mettre en œuvre une méthode pour évaluer les «comptes rendus de preuves» et les «réunions délibératoires», qui pourrait être appliquée aux études comparatives de stratégies similaires utilisées pour appuyer l'élaboration de politiques basée sur des données probantes.

Méthodes

Les participants qui ont lu des comptes rendus de preuves et qui ont assisté à des réunions délibératoires au Burkina Faso, au Cameroun, en Éthiopie, au Nigeria, en Ouganda et en Zambie ont été interrogés avant le début des réunions (pour recueillir leurs points de vue sur les comptes rendus de preuves déjà distribués) et à la fin des réunions (pour recueillir leurs points de vue sur leur contenu). Les évaluations des comptes rendus de preuves et des réunions des répondants, ainsi que les intentions des répondants d'agir sur ce qu'ils avaient appris ont ensuite été étudiées dans des analyses statistiques descriptives et des modèles de régression.

Résultats

Sur les 530 personnes qui ont lu les comptes rendus de preuves et qui ont assisté aux réunions délibératoires, 304 (57%) et 303 (57%) des répondants ont rempli des questionnaires sur les comptes rendus et sur les dialogues, respectivement. Les répondants ont perçu les comptes rendus de preuves et les réunions délibératoires (ainsi que chacune de leurs principales caractéristiques) de manière très favorable, quel que soit le pays, le sujet ou le groupe impliqué. Dans l'ensemble, les caractéristiques «aucune conclusion avec des recommandations» et «aucun objectif de consensus» ont été identifiées comme celles étant les moins utiles dans les comptes rendus et les réunions, respectivement. Les répondants ont généralement affirmé avoir une forte intention d'agir sur ce qu'ils avaient appris.

Conclusion

Bien que certains aspects de leur structure aient certainement besoin d'être améliorés ou, tout du moins, expliqués et justifiés auprès des décideurs politiques et des parties prenantes, les comptes rendus de preuves et les réunions délibératoires semblent être hautement considérés, mais aussi stimuler les intentions d'agir.

Partager