Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Renforcement du système de santé et sensibilisation, traitement et contrôle de l'hypertension: données de l'étude longitudinale de la santé et de la retraite en Chine (CHARLS)

Xing Lin Feng, Mingfan Pang & John Beard

Objectif

Surveiller la prévalence, la sensibilisation, le traitement et le contrôle de l'hypertension en Chine deux à trois ans après une réforme majeure du système de santé.

Méthodes

Les données d'une enquête nationale menée en 2011-2012 auprès de Chinois âgés de 45 ans ou plus (qui comprenait des mesures anthropométriques détaillées) ont été utilisées pour estimer la prévalence de l'hypertension et les pourcentages de patients souffrant d'hypertension, qui ne connaissaient pas, ne recevaient pas de traitement et/ou ne surveillaient pas correctement leur hypertension. Des modèles de Poisson modifiés ont été utilisés pour estimer les risques relatifs (RR).

Résultats

Au moment de l'enquête, près de 40% des individus chinois âgés de 45 ans ou plus présentaient un trouble de l'hypertension. Parmi les personnes souffrant d'hypertension, plus de 40% ignoraient leur maladie, environ 50% ne recevaient aucun médicament pour la traiter et environ 80% ne la surveillaient pas correctement. En comparaison avec les autres individus souffrant d'hypertension, ceux qui étaient affiliés à des régimes d'assurance couvrant les coûts des soins ambulatoires étaient plus susceptibles d'être au courant de leur hypertension (RR ajusté, rra: 0,737; intervalle de confiance à 95%, IC: 0,619 à 0,878), à recevoir un traitement pour la traiter (rra: 0,795; IC à 95%: 0,680 à 0,929) et à la contrôler efficacement (rra: 0,903; IC à 95%: 0,817 à 0,996).

Conclusion

En Chine, de nombreux cas d'hypertension restent non détectés et non traités, même si le système de santé semble offrir des soins efficaces aux personnes qui savent qu'elles souffrent d'hypertension. Une réduction des coûts des soins ambulatoires prodigués aux patients pourrait probablement améliorer la gestion de l'hypertension en Chine.

Partager