Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Les législations nationales de lutte contre la drogue assurent-elles la disponibilité des opioïdes à des fins médicales et scientifiques?

S Asra Husain, Marty Skemp Brown & Martha A Maurer

Objectif

Déterminer si les législations nationales de lutte contre la drogue permettent que les opioïdes soient disponibles à des fins médicales et scientifiques, comme le prévoit l'amendement au protocole de 1972 à la Convention unique sur les stupéfiants de 1961.

Méthodes

Les auteurs ont examiné si les textes d'un échantillon de commodité de lois de lutte contre la drogue dans 15 pays: (i) reconnaissent que les opioïdes sont indispensables pour soulager la douleur et la souffrance; (ii) reconnaissent que le gouvernement est chargé d'assurer l'approvisionnement suffisant de ces drogues à des fins médicales et scientifiques; (iii) désignent un organisme administratif pour l'application des conventions internationales de lutte contre la drogue; et (iv) reconnaissent l'intention d'un gouvernement de mettre en œuvre les conventions internationales, y compris la Convention unique.

Résultats

La plupart des législations internationales se sont révélées ne pas contenir de mesures qui assurent l'approvisionnement suffisant des opioïdes à des fins médicales et scientifiques. En outre, le modèle de législation fourni par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime n'établissait pas d'obligation pour les gouvernements nationaux d'assurer la disponibilité de ces drogues pour un usage médical.

Conclusion

Pour demeurer cohérent avec la Convention unique, ainsi qu'avec les résolutions associées et les recommandations des organismes internationaux, les législations nationales de lutte contre la drogue et les modèles de politique doivent être mis à jour pour inclure des mesures qui puissent assurer la disponibilité des drogues afin d'équilibrer les restrictions imposées par les mesures existantes de lutte contre la drogue, qui sont nécessaires pour empêcher le détournement et l'utilisation non-médicale de ces drogues.

Partager