Campagnes mondiales de santé publique de l'OMS

Journée mondiale de lutte contre le paludisme

25 avril 2013

Des progrès majeurs ont été accomplis au cours des dix dernières années dans le domaine de la lutte contre le paludisme. Depuis l’an 2000, les taux de mortalité ont chuté de plus de 25% et 50 des 99 pays dans lesquels cette maladie continue à se transmettre sont en passe d’atteindre l’objectif de réduction des taux d’incidence de plus de 75%, fixé à 2015 par l’Assemblée mondiale de la santé. L’intensification des mesures de lutte antivectorielle, accompagnée d’un meilleur accès aux tests diagnostiques et à des traitements de qualité garantie, a été la clé de cette évolution.

Mais tout n’est pas encore gagné. On estime qu’environ 660 000 personnes meurent chaque année du paludisme dans le monde, principalement des enfants de moins de cinq ans en Afrique subsaharienne. Il y a plus de 200 millions de cas par an et la plupart ne sont ni dépistés ni enregistrés. Dernièrement, les progrès dans ce domaine ont été freinés par le ralentissement des financements internationaux et l’émergence d’une résistance de la maladie aux médicaments et aux insecticides risque de remettre en cause les avancées récentes.

Il est nécessaire, pour consolider les progrès réalisés et accélérer la lutte contre le paludisme, conformément au sixième objectif du Millénaire pour le développement (OMD), et pour atteindre les quatrième et cinquième OMD, que de nouveaux financements soient mobilisés de toute urgence.

  • aux pays affectés de tirer parti des expériences des uns et des autres et de s'entraider;
  • à de nouveaux bailleurs de fonds de rejoindre un partenariat mondial contre le paludisme;
  • aux institutions académiques et instituts de recherche d'attirer l'attention tant des experts que du grand public sur leurs progrès scientifiques et
  • aux partenaires internationaux, aux entreprises et fondations de montrer les actions entreprises et de réfléchir aux moyens de développer davantage ce qui a bien marché.

Le thème adopté pour 2013 et les années suivantes est: investir dans l’avenir, vaincre le paludisme.

Objectif: dynamiser l’engagement en faveur de la lutte contre le paludisme.

La Journée mondiale de lutte contre le paludisme a été instituée par les États Membres de l’OMS lors de l’Assemblée mondiale de la Santé de 2007. Elle est l’occasion de rappeler que la prévention du paludisme et la lutte contre cette maladie nécessitent un investissement sur la durée et un engagement politique sans cesse renouvelé. Cet évènement permet également:

  • aux pays des régions affectées de tirer des enseignements des expériences de leurs voisins et de se soutenir mutuellement;
  • aux nouveaux donateurs de se joindre à un partenariat mondial contre le paludisme;
  • aux instituts de recherche et d’enseignement d’informer aussi bien les spécialistes que le grand public au sujet des progrès scientifiques, et;
  • aux partenaires, entreprises et fondations de tous pays de présenter leurs activités et de réfléchir au moyen de multiplier leurs interventions.

L’OMS saisira cette occasion pour mettre en avant certaines bonnes pratiques au sein d’environnements dans lesquels le paludisme représente un défi sanitaire de premier plan, et encouragera l’échange des données d’expérience entre les pays en vue d’adapter et de renforcer les efforts en matière de lutte contre le paludisme.

Partager