Cancer

Dépistage du cancer buccal

La détection précoce (distincte d’un dépistage organisé) d’un cancer de la bouche au moyen d’une inspection visuelle de l’intérieur de la cavité buccale est envisagée dans des pays où l’incidence de ce cancer est élevée, comme le Bangladesh, l’Inde, le Pakistan et le Sri Lanka (Sankaranarayanan et al., 2000).

La cavité buccale est facilement accessible pour un examen systématique et un personnel non médical peut aisément détecter des lésions qui sont les précurseurs d’un carcinome (OMS, 1984). En outre, il semblerait que ces lésions précancéreuses puissent régresser si le tabagisme cesse et qu’un traitement chirurgical d’un cancer buccal précoce soit très efficace.

En Asie du Sud-Est, l’expérience a montré que, sur le terrain, les agents de soins de santé primaires peuvent examiner un grand nombre de gens et détecter et classer les lésions précancéreuses et les cancers de la région buccale avec une précision acceptable.

Certains programmes ont également encouragé la détection précoce du cancer buccal par l’auto-examen à l’aide d’un miroir (Mathew et al., 1995). Cependant, jusqu’ici on n’a pas montré que la détection de lésions précancéreuses ou de cancers précoces permettait de réduire la mortalité de cette maladie.

Partager