Maladies chroniques et promotion de la santé

Prévention des maladies chroniques: un investissement vital


Les pays les plus pauvres sont les plus touchés

80% des décès par maladie chronique se produisent dans des pays à revenu faible et intermédiaire

Vingt pour cent seulement des décès par maladie chronique se produisent dans les pays à revenu élevé – tandis que 80 % surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, dans lesquels vit la majeure partie de la population mondiale. Comme va le montrer ce rapport, même les pays les moins avancés, comme la République-Unie de Tanzanie, ne sont pas à l’abri de ce problème grandissant.

Ce problème a de graves répercussions

Le poids des maladies chroniques (les maladies cardio-vasculaires, les cancers, les maladies respiratoires chroniques, les diabètes, les troubles neuropsychiatriques, sensoriels et musculo-squelettiques et les infections bucco-dentaires, les maladies digestives, les maladies uro-génitales, les anomalies congénitales et les affections cutanées) :

  • elles ont des effets indésirables importants sur la qualité de vie des sujets touchés ;
  • elles provoquent des décès prématurés ;
  • elles ont d’importants effets économiques néfastes – mais sous-estimés – pour les familles, les communautés et les sociétés en général.
Projections du nombre de décès par grandes causes
$558 milliards - l'estimation du montant du revenu national dont la Chine va être privée au cours des 10 prochaines années par suite des décès prématurés provoqués par des cardiopathies, des accidents vasculaires cerebraux et le diabète
Projections de la perte de revenu national
Partager