Maladies chroniques et promotion de la santé

Prévention des maladies chroniques: un investissement vital


Les facteurs de risque sont très répandus

1 000 000 000 de personnes présentent une surcharge pondérale

Des facteurs de risque courants et modifiables sont à l’origine des principales maladies chroniques. Ce sont ces facteurs qui permettent d’expliquer la grande majorité des décès par maladie chronique touchant les hommes comme les femmes à tous âges, dans toutes les parties du monde. Il s’agit :

  • d’une alimentation malsaine ;
  • de la sédentarité ;
  • du tabagisme.

Chaque année :

  • 4,9 millions de personnes au moins meurent par suite du tabagisme ;
  • 2,6 millions de personnes au moins meurent par suite d’une surcharge pondérale ou d’une obésité ;
  • 4,4 millions de personnes au moins meurent par suite d’une hypercholestérolémie totale ;
  • 7,1 millions de personnes au moins meurent par suite d’une hypertension artérielle.

La menace va croissant

Pris ensemble, les décès dus aux maladies infectieuses, aux affections maternelles et périnatales et aux carences nutritionnelles devraient, selon les prévisions, diminuer de 3% au cours des 10 prochaines années. Au cours de la même période, les prévisions indiquent que les décès imputables aux maladies chroniques vont augmenter de 17%.

Cela signifie que, sur les 64 millions de personnes qui, d’après les prévisions, vont mourir en 2015, 41 millions décéderont par suite d’une maladie chronique – si l’on ne prend pas des mesures urgentes.

Partager

388 000 000 de personnes vont mourir d’une maladie chronique au cours des 10 années à venir