Flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest

Nouveau cas d’Ebola en Sierra Leone; l’OMS rappelle le risque de nouvelles résurgences


15 janvier 2016 -- Au lendemain de l’annonce de la fin de la flambée Ebola au Libéria, un nouveau cas de maladie à virus Ebola a été confirmé en Sierra Leone, témoignant du risque de résurgence du virus dans les pays affectés.
Le gouvernement de Sierra Leone a rapidement réagi. Par l’intermédiaire du nouveau centre national des opérations d’urgence, une équipe conjointe, composée des autorités locales, de l’OMS et des partenaires, enquête sur l’origine du cas, recherche les contacts et met en place des mesures de lutte pour éviter toute nouvelle transmission.

Prortrait de jeunes du Libéria

Fin de la flambée d’Ebola au Libéria mais des résurgences pourraient se produire


14 janvier 2016 -- L’OMS a déclaré aujourd’hui la fin de la flambée de maladie à virus Ebola la plus récente au Libéria.
Elle signale cependant que des résurgences sont attendues, et que des systèmes de surveillance et d’intervention solides seront déterminants au cours des mois à venir.
L’épidémie a fait plus de 11 300 morts et plus de 28 500 personnes ont été infectées en Guinée, Libéria et Sierra Leone.

OMS
Portrait de Rainatou Diallo, responsable du  laboratoire  de l'Hôpital du district de Télimélé en Guinée.

Fin de la transmission de la maladie à virus Ebola en Guinée


29 décembre 2015 -- L'OMS a déclaré aujourd’hui la fin de la transmission de la maladie à virus Ebola en République de Guinée. Quarante-deux jours se sont écoulés depuis que le dernier cas confirmé a donné un deuxième test négatif.
La Guinée entre maintenant dans une période de surveillance renforcée de 90 jours afin de pouvoir identifier rapidement tout cas nouveau et empêcher ainsi la propagation du virus.

OMS/C. Black
Agents de l'OMS et personnel local mobilisés dans la lutte contre le virus Ebola en Sierra Leone

La flambée d’Ebola constitue encore une urgence de santé publique de portée internationale


18 décembre 2015 -- Dans cette phase cruciale de transition, de l’interruption des chaînes initiales de transmission à la prise en charge des flambées très probablement dues à la réintroduction du virus à partir des populations de survivants, le Comité d’urgence du Règlement sanitaire international a jugé que la flambée de maladie à virus Ebola continue de constituer une urgence de santé publique de portée internationale.

OMS/O. Kabia
Cartographie de la flambée Ebola en Afrique de l'Ouest au 2 décembre 2015

Cadre d'action de la phase 3 de la lutte contre la flambée Ebola


2 décembre 2015 -- Pour rompre efficacement les chaînes de transmission restantes dans les pays qaffectés et pour gérer les risques résiduels dus à la persistance du virus, l’OMS, en tant qu’institution chef de file au sein de la Collaboration interinstitutions contre Ebola, et en coordination avec les partenaires nationaux et internationaux, a élaboré le cadre d’action de la phase 3 de la lutte anti-Ebola. Ce cadre s’appuie sur les phases 1 et 2 pour incorporer de nouveaux éléments de la lutte contre Ebola, allant des vaccins et des équipes d’intervention rapide aux services de conseil et de bien-être pour les survivants.

Flambée Ebola: un hélicoptère des Nations Unies atterrit en Sierra Leone

Nouvelle «résurgence» du virus Ebola au Libéria


23 novembre 2015 -- Une nouvelle «résurgence» du virus Ebola a été indentifiée au LIbéria où la transmission du virus était interrompue depuis septembre. Actuellement, trois cas confirmés d’une même famille sont traités dans une unité de traitement d’Ebola à Monrovia et 150 contacts sont suivis.
Le Dr Bruce Aylward, Représentant spécial du Directeur général chargé de la riposte à Ebola, a fait le point sur la situation en cours de la flambée d’Ebola.

OMS
L'équipe de l'OMS au travail en Sierra Leone après la détection d'un nouveau cas de maladie à virus Ebola

Ebola : hier et aujourd’hui – Quelle différence un an plus tard ?


19 novembre 2015 -- Il y a un an, la flambée de maladie à virus Ebola qui ravageait l’Afrique de l’Ouest entraînait un si grand nombre de casque le monde était terrifié. Beaucoup craignaient que le virus Ebola soit le pathogène qui ferait sombrer l’humanité. Aujourd’hui, un an plus tard, la terreur a laissé place à la certitude qu’un solide leadership, l’adaptation de la riposte aux cultures et aux environnements et l’innovation ont permis d’inverser le cours de l’épidémie. Ceux qui ont combattu Ebola nous livrent ici leurs impressions sur ce qu’était la situation il y a un an et ce à quoi ressemble l’épidémie d’Ebola aujourd’hui.

OMS/S. Gborie

Professionnels de santé

Ressouces techniques

Pour le public

Se protéger


La contribution des soignants


Formation des personnels

Une formation efficace faite en temps opportun contribue à assurer que les personnels sur le terrain sont capables de prendre en charge les patients et de prévenir la transmission. Tous les personnels doivent être en mesure de travailler en toute sécurité et efficacement dans des conditions dangereuses.

Systèmes de santé résilients

L’OMS apporte son appui à la Guinée, au Libéria et à la Sierra Leone pour reconstruire au plus vite leurs systèmes de santé. Les efforts portent sur 4 domaines prioritaires: la prévention de l'infection, les systèmes de surveillance, les ressources humaines et un ensemble de services primaires essentiels.


La préparation des pays