Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Maladie à virus Ebola – Italie

Bulletin d’information sur les flambées épidémiques
13 mai 2015

Le 12 mai 2015, l’OMS a reçu la notification d’un cas de maladie à virus Ebola, confirmé en laboratoire, en Italie. C’est la première fois qu’un cas d’Ebola est détecté sur le sol italien.

Informations détaillées sur le cas:

Le patient est un agent de santé, de retour après s’être porté volontaire pour travailler dans un centre de traitement d’Ebola en Sierra Leone. Il a voyagé par avion de Freetown à Rome avec un transit à Casablanca (Maroc) le 7 mai. Son arrivée a été communiquée au Ministère de la santé, conformément aux procédures de surveillance sanitaire en vigueur depuis octobre 2014 pour les personnes revenant des pays touchés par Ebola en Afrique de l’Ouest. À son arrivée à Rome, l’homme ne manifestait aucun symptôme d’infection par le virus Ebola.

Le 10 mai, 72 heures après son retour en Italie, le patient a présenté des symptômes. Il s’est isolé lui-même à son domicile avant d’être transféré le 11 mai au service d’infectiologie de l’hôpital de Sassari, en Sardaigne. Les échantillons cliniques ont été analysés par le centre national de référence à l’Institut national pour les maladies infectieuses (INMI) Lazzaro Spallanzani à Rome le 12 mai, et ont confirmé l’infection par le virus Ebola.

Le patient a été transféré de l’hôpital de Sassari à l’INMI à Rome au moyen d’un avion spécialement équipé des forces aériennes italiennes pour garantir des précautions de confinement de haut niveau.

Comme les symptômes sont apparus 72 heures après le dernier vol emprunté, on a considéré que la recherche des contacts parmi les passagers des vols n’était pas nécessaire.

Les agents de santé de l’hôpital de Sassari, qui ont examiné le patient, était bien muni de l’équipement de protection individuelle et sont désormais sous surveillance, de même que les proches contacts du cas.

L’OMS ne publiera pas d’autres bulletins sur la maladie à virus Ebola en Italie sur son site consacré aux flambées épidémiques. De nouvelles informations seront données dans les rapports de situation de l’OMS sur Ebola, qui fournissent des mises à jour régulières sur l’action de l’OMS.