Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Grippe humaine : l’activité augmente encore dans de nombreux pays et se déplace vers l’est - bulletin n°6

Résumé (semaines 51 et 52, 14-27 décembre 2003)

L’activité grippale due à des virus analogues à A/Fujian/411/2002 a continué d’augmenter dans certains pays d’Europe centrale et orientale (Fédération de Russie, Finlande, Grèce, Israël, République tchèque, Suisse et Ukraine) mais a baissé dans de nombreux pays d’Europe occidentale (Belgique, Espagne, France, Norvège, Portugal et Royaume-Uni), ainsi qu’au Canada. Aux Etats-Unis, elle s’est maintenue à un niveau élevé. On a signalé une activité sporadique due à des virus A(H3N2) et B dans certains pays ou régions d’Afrique (Algérie et Madagascar) et d’Asie (Région administrative spéciale de Hong Kong, Japon et Thaïlande).

Cette saison, la plupart des infections ont été attribuées à des virus grippaux A(H3N2). La caractérisation antigénique a montré que la majorité d’entre eux étaient analogues à A/Fujian/411/2002 et certains à A/Panama/2007/99. Après une flambée initiale de grippe aviaire A(H5N1) dans un élevage de poulet en République de Corée, quatorze autres établissements ont été contaminés et 18 autres étaient sous surveillance. Depuis le 23 décembre 2003, la grippe aviaire due à des virus A(H5N1) n’a été confirmée que dans un seul autre établissement, surveillé depuis le début en raison de sa localisation. Environ 2 500 échantillons de sérum ont été prélevés sur des personnes en contact avec des animaux suspects ou résidant dans le voisinage. L’étude sérologique sera effectuée à la mi-janvier 2004. Les 70 échantillons humains soumis à une RT-PCR ont tous donné des résultats négatifs. Des antiviraux ont été administrés à plus de 1 000 personnes exposées et 1 500 autres ont été vaccinées.

L’enquête s’est poursuivie sur le cas unique d’infection à virus H9N2 survenu à Hong Kong (région administrative spéciale de Chine) en décembre 2003 . La recherche sérique des anticorps dirigés contre le virus H9N2 a été pratiquée à Hong Kong RAS pour le garçon infecté et les membres de sa famille et les tests de confirmation sont en cours. Des échantillons ont été également envoyés au Centre collaborateur de l’OMS. Environ 120 échantillons sériques ont été prélevés chez les agents de santé et d’autres sujets en contact avec le garçon infecté et les résultats devraient être connus au début de la semaine du 12 janvier. Le centre national de la grippe au département de virologie du gouvernement de Hong Kong RAS a pratiqué le séquençage du virus H9N2 isolé chez ce garçon en décembre 2003 et des centres collaborateurs de l’OMS se sont occupés de la caractérisation antigénique. Les résultats confirment que le virus appartient bien au groupe G9 et qu’il est étroitement apparenté, mais pas identique, à de précédentes souches H9. Le kit OMS d’essai H9N2, distribué dans les centres nationaux de la grippe, permet de détecter ce virus H9N2.

Belgique (20 décembre 2003). Au cours de la semaine 51, l’activité grippale due au virus A(H3N2) a été signalée comme étant générale pour la quatrième semaine consécutive mais le nombre de virus dépistés a diminué.

Canada (20 décembre 2003). Au cours de la semaine 51, une activité grippale générale a persisté en Ontario, alors qu’elle a continué à baisser dans les Territoires du Nord-Ouest et dans la Saskatchewan. Le taux de consultations pour syndromes grippaux est au-dessous du niveau de base national. Au cours de cette même semaine, sur les 771 tests en laboratoire effectués, 17.0% des spécimens ont été testés positifs à la grippe A et 0.2% à la grippe B. Sur les 374 virus grippaux antigéniquement caractérisés à ce jour par le Laboratoire national de microbiologie, 347 (93%) étaient des virus analogues à A/Fujian/411/2002, 25 (7%) étaient analogues à A/Panama/2007/99, un à A/New Caledonia/20/99A (H1N1) et un autre à A(H1N2).

République tchèque (20 décembre 2003). On a noté depuis la semaine 48 une hausse légère mais persistante de l’activité grippale due au virus A(H3N2). Au cours de la semaine 51, on a signalé une activité localisée, avec le dépistage de 8 virus grippaux de type A.

Finlande (20 décembre 2003). L’activité grippale due au virus A(H3N2) a continué à augmenter au cours de la semaine 51 et elle a été signalée comme générale pour la troisième semaine consécutive. Tous les virus sous-typés jusqu’à ce jour étaient antigéniquement liés aux virus analogues à A/Fujian/411/2002.

France (27 décembre 2003). L’activité grippale généralisée due au virus A (H3N2) a persisté en France bien qu’elle soit apparue comme stable ou sur le déclin dans la plupart des régions. Allemagne (27 décembre 2003). On a observé une légère hausse de l’activité grippale au cours des semaines 51 et 52, activité signalée comme localisée.

Grèce (27 décembre 2003). L’activité grippale a considérablement augmenté au cours de la semaine 52, avec le dépistage de 17 virus grippaux de type A(H3N2) et 1 de type A(H1N1).

Israël (27 décembre 2003). L’activité grippale est resté élevée pendant les semaines 51 et 52 bien que le nombre de virus dépistés a commencé à baisser.

Lettonie (27 décembre 2003). L’activité grippale est restée faible, mais on a noté une tendance à la hausse depuis la semaine 49.

Mexique (20 décembre 2003). Les virus grippaux de type A ont continué à être localement actifs et ce pour la troisième semaine consécutive.

Norvège (27 décembre 2003). Au cours des semaines 51 et 52, on a continué à signaler une activité grippale généralisée mais le taux d’incidence pour syndromes grippaux a légèrement baissé et il semblerait que le nombre de cas confirmés en laboratoire se soit stabilisé après plusieurs semaines de hausse considérable. Alors qu’une activité grippale due au virus A(H3) était signalée dans toutes les régions sanitaires, l’activité grippale due à A(H1) se limitait quant à elle au sud-est de la Norvège. Sur les 753 virus grippaux A dépistés à ce jour, 163 étaient de sous-type A(H3) et 25 de sous-type A(H1). Tous les virus A(H3) antigéniquement caractérisés étaient analogues à A/Fujian/411/2002 et tous les virus A(H1), analogues à A/New Caledonia/20/99.

Portugal (27 décembre 2003). L’activité grippale générale a duré 5 semaines, avant de commencer à baisser rapidement à partir de la semaine 51. On a signalé une activité sporadique au cours de la semaine 52 mais aucun virus n’a été dépisté.

Fédération de Russie (27 décembre 2003). L’activité grippale a continué à augmenter au cours des semaines 51 et 52 et elle a été signalée comme généralisée dans la plupart des régions. La majorité des virus grippaux dépistés était de type A(H3N2). Le centre pour l’écologie et l’épidémiologie de la grippe a antigéniquement caractérisés 15 virus grippaux de type A(H3N2) pendant la deuxième moitié de décembre; 10 étaient analogues à A/Fujian/411/2002 et les 5 autres à A/Panama/2007/99.

Espagne (27 décembre 2003). L’activité grippale a continué à baisser au cours des semaines 51 et 52, avec un taux de consultations pour syndromes grippaux de 63 cas pour 100 000 habitants, ce qui est au-dessous du niveau de base national. Suisse (27 décembre 2003). L’activité grippale a continué à augmenter et a été signalée comme généralisée au cours des semaines 51 et 52. Tous les virus A(H3) antigéniquement caractérisés à ce jour étaient analogues à A/Fujian/411/2002.

Ukraine (27 décembre 2003). L’activité grippale a continué à augmenter au cours des semaines 51 et 52, particulièrement au nord et à l’est du pays, où elle a été signalée comme généralisée. Les virus grippaux A(H3N2) et A(H1N1) ont tous deux été dépistés.

Royaume-Uni (27 décembre 2003). L’activité grippale a continué à baisser au cours des semaines 51 et 52. Le taux de consultations pour syndromes grippaux est resté au niveau de base en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles; il a également baissé en Irlande du Nord. Cinq virus grippaux ont été dépistés lors de la semaine 51 alors qu’aucun ne l’a été la semaine suivante. Parmi les virus ayant été antigéniquement caractérisés, 83 (94, 3%) ont été confirmés comme analogues à A/Fujian/411/2002 , 3 à A/Panama/2007/99 et 2 à B/Hong Kong/330/2001

Etats-Unis (27 décembre 2003). Au cours de la semaine 52, le taux de consultations pour syndromes grippaux (9,4%) a continué à augmenter, et la mortalité due à la pneumonie et à la grippe (9,0%) était au-dessus du seuil épidémique (7,9%) et ce, bien que le nombre d’états signalant une activité générale ait diminué. On a signalé une activité grippale généralisée dans 42 états, ainsi qu’à New York City et dans le district de Colombia ainsi qu’une activité régionale dans 8 autres. Parmi les spécimens testés, 28,1 % se sont avérés positifs à la grippe et on a identifié 984 virus grippaux A et 4 virus grippaux B. Depuis la semaine 40, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) à Atlanta ont antigéniquement caractérisés 2 virus A(H1), 357 virus grippaux A(H3N2) – parmi lesquels 91 (25,5%) étaient analogues à A/Panama/2007/99 et 266 (74,5%) à A/Fujian/411/2002 – et 2 virus B.

Autres rapports . Une activité grippale faible a été signalée en Algérie, en Autriche, au Chili, en Croatie, à Hong Kong (Région administrative spéciale de Chine), en Hongrie, en Islande, au Japon, à Madagascar, en Serbie-et-Monténégro, en Slovénie et en Thaïlande. L’Argentine et la Pologne n’ont signalé aucune activité grippale.

Partager