Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Flambées récentes de choléra en Afrique

18 février 2004

Burundi

Depuis le début du mois de décembre 2003, il y a eu plusieurs agrégats de cas de choléra. Au 10 février 2004, le Ministère de la Santé avait notifié au total 236 cas, dont 6 mortels dans les provinces de Bubamza, Bujumbura, Bururi et Citiboke. Une équipe de l’OMS enquête sur cette flambée. La transmission du choléra au cours de la flambée s’associant aux déficiences de l’approvisionnement en eau saine, une intervention spécifique pour chlorer l’eau de boisson a été mise en œuvre.

Cameroun

Le Ministère de la Santé a signalé une flambée de choléra autour de Douala avec 514 cas, dont 13 mortels (taux de létalité : 2,5 %). L’OMS, l’UNICEF et Médecins Sans Frontières aident les autorités sanitaires locales à endiguer l’épidémie.

Mali

Une flambée se poursuit dans ce pays (voir le précédent rapport). Depuis le début de 2004, 280 nouveaux cas en tout, dont 33 mortels (taux de létalité : 11,78 %), ont été notifiés dans les régions de Mopti, Ségou et Tombouctou. Cette épidémie est très difficile à endiguer en raison de la dissémination des groupes de cas dans tout le pays (13 municipalités touchées entre le 26 janvier et le 1er février 2004).

Avec l’aide de l’Office d’aide humanitaire de la Commission Européenne, l’OMS fournit du matériel médical et une assistance technique pour endiguer la flambée.

Mozambique

Le Ministère de la Santé a notifié au total 9 391 cas et 61 décès du 20 décembre 2003 au 16 février 2004 dans 6 provinces (Gaza, Inhambane, Maputo, Nampula, Sofala, Zambézia). La ville de Maputo est la plus touchée, avec 6 124 cas et 32 décès. En l’absence de fortes pluies cette semaine, le nombre moyen des cas de choléra a diminué.

Afrique du Sud

Le Ministère de la Santé a signalé une flambée de choléra dans la région de Nkomazi, dans la province de Mpumalanga, à la frontière du Mozambique. Au 11 février 2004, le nombre cumulé de cas de choléra avait atteint 179, dont 5 mortels (taux de létalité : 2,79 %).

Zambie

La flambée épidémique de choléra se poursuit, principalement dans la ville de Lusaka (voir le précédent rapport) . Au 9 février 2004, le Ministère de la Santé avait notifié un total de 3 835 cas et de 179 décès (taux de létalité : 4,66 %). Médecins Sans Frontières (Espagne) aide à prendre en charge les cas par le biais de centres de traitement du choléra. L’OMS fournit du matériel médical et aide le personnel soignant local. En outre, une mission de l’OMS, composée d’un épidémiologiste et d’un ingénieur spécialisé dans l’approvisionnement en eau et l’assainissement, évalue actuellement la situation et propose des mesures complémentaires de lutte.

Partager