Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Le point sur la fièvre jaune au Libéria

4 mars 2004

Au 3 mars 2004, cinq pays avaient notifié à l’OMS au total 33 cas présumés, dont 8 mortels. Sur l’ensemble des cas, 2 du comté de Bong et 2 du comté de Nimba ont été confirmés en laboratoire par l’Institut Pasteur d’Abidjan (Côte d’Ivoire).

La première campagne de vaccination d’urgence, ciblant les camps de personnes déplacées, a commencé le 26 février 2004 dans le comté de Bong. Au 1er mars 2004, le vaccin avait été administré à 42 % de la population ciblée (72 000 personnes).

D’autres campagnes de vaccination d’urgence sont prévues au cours des prochaines semaines dans le comté de Nimba.

Pour ces campagnes, le Ministère de la Santé reçoit l’appui de l’OMS, de l’UNICEF et des ONG opérant au Libéria.

Partager