Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Dengue hémorragique au Timor-Leste - bulletin n°2

10 février 2005

Au 9 février, l'OMS avait été informée de 178 cas de dengue hospitalisés, dont 16 mortels (taux de létalité de 9 %). Plus de 70 % de ces cas présentait un tableau clinique évocateur de la dengue hémorragique. Pour les autres, le diagnostic de cas suspect de dengue a été posé en appliquant la définition standardisée de l'OMS. Les districts notifiant la dengue et la dengue hémorragique sont Baucau, Dili, Liquica, Maliana et Manatuto, mais c'est à Dili que l'on signale la majorité des cas(voir le rapport précédent).

L'OMS a apporté une assistance technique et organisé des formations à la prise en charge de la dengue hémorragique pour les médecins et les infirmières de l'hôpital de Dili, ainsi qu'un séminaire auquel ont participé 67 médecins et infirmières de tout le Timor-Leste. Avec l'aide de l'OMS et du personnel du centre collaborateur de l'Organisation pour la prise en charge de la dengue et de la dengue hémorragique, le Queen Sirikit National Institute of Child Health (Thaïlande), le taux de létalité a diminué à l'Hôpital national.

L'OMS a également aidé le Ministère de la santé à collecter les données épidémiologiques permettant d'identifier les zones à cibler pour les opérations de pulvérisation d'insecticides. Elle a organisé la formation des cadres et des agents chargés de ces opérations et elle a fourni les équipements de protection personnels. De nouvelles cargaisons d'insecticides et de larvicides devraient arriver à Dili la semaine prochaine.

Avec l'aide de l'OMS, le Ministère de la Santé met également au point des stratégies de promotion de la santé pour sensibiliser la population à la maladie et à la prévention.

Partager