Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Dengue hémorragique au Timor-Leste - bulletin n°3

15 février 2005

Au 15 février, l'OMS avait reçu des informations faisant état de 215 cas hospitalisés de dengue, dont 20 mortels (taux de létalité de 9,3 %). Sur ces 215 cas, 166 présentaient un tableau clinique évocateur de la dengue hémorragique et le diagnostic de cas suspect de dengue a été posé pour les 49 autres en appliquant la définition normalisée du cas donnée par l'OMS. Les districts notifiant des cas de dengue et de dengue hémorragique sont Baucau, Dili, Liquica, Maliana et Manatuto, mais c'est à Dili que sont signalés 80 % des cas (voir le rapport précédent).

Un entomologiste et un virologiste de l'Institut national des maladies infectieuses du Japon, partenaire du Réseau mondial OMS d'alerte et d'action en cas d'épidémie, apportent leur concours au Ministère de la Santé du Timor-Leste. Le virologiste aide le Ministère pour la détection du virus en laboratoire et l'identification de la souche prédominante en circulation. L'entomologiste travaille avec le Ministère et l'OMS pour faire des études sur les moustiques et les larves, de façon à mettre au point une stratégie de lutte antivectorielle.

L'OMS et le Ministère de la Santé continuent d'organiser, à l'intention des médecins et infirmières de l'Hôpital national à Dili et d'autres établissements du pays, des séminaires de formation pratique sur le diagnostic et la prise en charge des patients.

Pose du diagnostic à l'Hôpital national, Dili
Partager