Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Peste en République démocratique du Congo

18 février 2005

Au 15 février 2005, l'OMS avait reçu des informations faisant état de 61 décès par peste pulmonaire dans Bas-Uele, Province Orientale, dans le nord du pays (voir carte ci-dessous). On ignore encore le nombre total des cas. Les résultats préliminaires des tests rapides de diagnostic dans la région confirment la peste pulmonaire et les cas présentaient un tableau clinique évocateur de cette maladie. Quarante échantillons ont été prélevés, l'Institut de la Recherche biomédicale de Kinshasa se chargeant de les mettre en culture et de procéder à l'analyse sérologique. A ce jour, aucun cas de peste bubonique n'a été signalé.

Une équipe de Médecins Sans Frontières (Belgique et Suisse), de Medair, de l'OMS et du Ministère de la Santé s'est rendue sur place pour évaluer la situation. Une autre équipe pluridisciplinaire va partir pour la République démocratique du Congo le 19 février. Si l'accès de l'aide humanitaire est possible dans la région, compte tenu des problèmes de sécurité qui y règne, l'équipe se rendra dans la zone affectée pour apporter une assistance technique dans la prise en charge et le traitement des cas, la surveillance intensive, la recherche des contacts et de nouvelles investigations épidémiologiques.

Les cas se sont produits parmi les 7 000 personnes environ qui travaillent dans une mine de diamants à Zobia. Cette mine a rouvert le 16 décembre 2004 et l'on a observé le premier cas le 20 décembre.

Pour plus d'informations

Partager