Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Myocardite présumée au Sri Lanka

17 mars 2005

Le Ministère de la Santé du Sri Lanka a signalé que des cas présumés de myocardite d’étiologie inconnue continuent à être détectés dans les districts de Badulla et de Monaragala, province d’Uva, bien qu’il semble y avoir un fléchissement du nombre de cas enregistrés ces dernières semaines.

Des études approfondies sont effectuées sur le terrain et au laboratoire afin de préciser l’étiologie de ces cas. Des mesures de lutte renforcées contre l’infection sont actuellement mises en oeuvre.

Une équipe du réseau mondial OMS d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN) et l’OMS apportent leur appui au Département Epidémiologie du Ministère de la Santé en lui fournissant des ressources humaines supplémentaires et un soutien technique. L’équipe est composée de membres du personnel du Bureau régional OMS de l’Asie du Sud-Est et du bureau de l’OMS dans ce pays, et de membres des instances partenaires du GOARN, à savoir le Programme européen d’épidémiologie d’intervention (EPIET) ; la Health Protection Agency/London-KSS Deanery (Royaume-Uni) ; le Ministère de la Santé publique de Thaïlande (Field Epidemiology Training Program, Bureau of Epidemiology) ; le National University Hospital et la National University de Singapour ; le National Centre for Immunization Research and Surveillance of Vaccine Preventable Diseases (Australie) ; et les Centres for Disease Control and Prevention (CDC) d’Atlanta (Etats-Unis d’Amérique).

Partager