Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre jaune au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire

22 septembre 2005

L'OMS a reçu des informations faisant état d'une flambée de fièvre jaune dans les districts de Batie, Gaoua et Banfora au sud-est du Burkina Faso, près de la frontière ivoirienne. Quatre cas, dont un mortel, ont été confirmés au laboratoire par le Centre Muraz, au Burkina Faso, et par le Centre collaborateur de l'OMS pour la fièvre jaune, à l'Institut Pasteur de Dakar (Sénégal). Le cas mortel venait de la région de Bouna en Côte d'Ivoire; il s'agissait d'un garçon de 4 ans.

Une équipe du Ministère de la Santé et de l'OMS au Burkina Faso et une équipe du Ministère de la Santé, de l'OMS et de l'UNICEF en Côte d'Ivoire ont rapidement enquêté sur la flambée qui touche une zone frontalière caractérisée par un accroissement des mouvements de population. Une campagne de vaccination de masse est en cours de préparation des deux côtés de la frontière pour protéger la population à risque et éviter la propagation de la maladie aux zones urbaines plus peuplées.

Le Bureau régional OMS de l'Afrique collabore avec les deux Ministères de la Santé concernés afin de définir les stratégies les plus appropriées de lutte antiamarile dans la zone et de réunir les fonds nécessaires pour mener les activités de riposte face à la flambée.

Pour plus d'informations

Partager