Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre jaune en Guinée

2 novembre 2005

Au 30 octobre, le Ministère de la Santé guinéen avait notifié au total 9 cas d'ictère pouvant être attribués à la fièvre jaune. Le laboratoire national de référence de l'hôpital Donka a effectué des confirmations préliminaires pour 6 de ces cas.

Des échantillons des 9 cas ont été envoyés pour confirmation définitive à l'Institut Pasteur de Dakar (Sénégal), Centre collaborateur de l'OMS pour la fièvre jaune. Les cas se sont produits entre le 3 et le 23 octobre 2005 dans les régions de Boké (3 cas), Kankan (2 cas), N'Zérékoré (1 cas), Faranah (1 cas) et dans la ville de Conakry (2 cas).

L'OMS aide le Ministère de la Santé à évaluer le risque et à mettre en œuvre des mesures de lutte. Avec l'assistance de l'Office humanitaire de la Communauté européenne (ECHO), le Bureau régional OMS de l'Afrique va envoyer une équipe composée d'un épidémiologiste, d'un entomologiste et d'un virologiste.

Partager