Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Grippe aviaire – situation en Turquie

5 janvier 2006

Le Ministère de la Santé turc vient de confirmer les deux premiers cas humains d'infection par un sous-type H5 du virus de la grippe aviaire. Ces deux cas ont été mortels.

Le premier cas était un garçon âgé de 14 ans du district rural de Dogubayazit, dans la province d'Agri, qui se trouve à l'est du pays et à la frontière de la République islamique d'Iran et de l'Arménie. Il a été hospitalisé dans la province de Van le 1er janvier, date à laquelle il est décédé. Le second cas était sa sœur, hospitalisée le même jour. Elle est morte le 5 janvier.

Au début de la semaine, les autorités turques avaient tout d'abord exclu la grippe aviaire sur la base des résultats des analyses préliminaires pratiquées sur des échantillons prélevés dans le nez et la gorge des patients. Des tests ultérieurs sur des échantillons pulmonaires ont donné des résultats positifs. Les échantillons ont été envoyés aujourd'hui au centre collaborateur de l'OMS au Royaume-Uni pour des analyses complémentaires. Ils sont arrivés à destination et l'on attend les résultats dans les prochains jours.

Les autorités sanitaires turques ont informé l'OMS que, depuis le 1er janvier, 11 patients au total (dont les deux cas mortels confirmés) ont été hospitalisés dans la province de Van avec des symptômes rappelant la grippe aviaire. La plupart de ces malades sont des enfants âgés de 6 à 15 ans et tous habitent dans le district de Dogubayazit. Deux de ces enfants appartiennent à la même fratrie que les cas confirmés.

Sur demande du Ministère de la Santé, une première équipe d'experts de l'OMS, du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et de la Commission européenne, se rend aujourd'hui en Turquie pour aider les autorités à enquêter sur la situation.

Les premières informations sur les cas confirmés donnent à penser que les enfants ont contracté l'infection à la suite d'un contact étroit avec des poulets. On sait que des poulets sont morts dans le district de Dogubayazit en fin d'année. Bien qu'on n'ait pas signalé officiellement de flambée dans ce district, un foyer de grippe aviaire à virus H5N1 affectant des poulets et des canards a été officiellement confirmé le 27 décembre dans la province adjacente d'Igdir.

Les autorités nationales ont informé l'OMS que le district de Dogubayazit avait été mis en quarantaine : aucune personne et aucun animal n'est autorisé à y entrer ou à en sortir. Des opérations d'abattage sont en cours.

Ces deux cas en Turquie sont les premières notifications confirmées de grippe aviaire chez l'homme en dehors de l'Asie orientale. Depuis janvier 2004, on a recensé au total 142 cas d'infection à virus H5N1 au Viet Nam, en Thaïlande, au Cambodge, en Indonésie et en Chine. Avec ces deux enfants turcs, le nombre des pays affectés est désormais de six et le total des cas atteint le chiffre de 144.

La Turquie a signalé à la mi-octobre 2005 sa première flambée de grippe aviaire à virus H5N1. Apparue dans le nord-ouest du pays, on l'a attribuée au contact entre les volailles domestiques et des oiseaux migrateurs aquatiques. On pense que la flambée d'Igdir et d'autres qui sont suspectées dans la même partie du pays sont dues à l'introduction du virus par des oiseaux migrateurs. La région, qui compte plusieurs grands lacs, est connue pour se trouver le long des voies de migrations.

Partager