Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre jaune au Togo

19 décembre 2006

Au 15 décembre 2006, le Ministère de la Santé togolais avait notifié 3 cas de fièvre jaune dans deux districts adjacents : le district de Dankpen, dans la région de Kara, et le district d'Oti, dans la région de Savanes. Les cas (trois garçons âgés de 9, 15 et 20 ans) ont été confirmés en laboratoire par l'Institut Pasteur de Dakar (Sénégal).

Une équipe du Ministère de la Santé et du bureau de l'OMS dans le pays mène actuellement une enquête sur le terrain. Comme la dernière campagne de vaccination de masse dans la région a eu lieu en 1987, la sensibilité de la population est source d'inquiétudes. Le Ministère de la Santé va demander au Groupe international de coordination (GIC) pour l'approvisionnement en vaccin antiamaril de fournir des vaccins supplémentaires pour faire face rapidement à la flambée et entreprendre une campagne de vaccination de masse, avec le soutien de l'OMS et de l'UNICEF.L'Alliance GAVI fournit chaque année sur ses réserves 6 millions de doses de vaccin antiamaril pour riposter rapidement aux flambées épidémiques.

Pour plus d'informations :

Partager