Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre de la vallée du Rift à Madagascar

Au 17 avril 2008, le Ministère malgache de la Santé a signalé au total 418 cas suspects de fièvre de la vallée du Rift (FVR), dont 17 mortels (taux de létalité 4%) dans les Régions d'Alaotra Mangoro, Analamanga, Itasy, Vakinakaratra et Anosy.

L'infection par le virus de la FVR a été confirmé au laboratoire dans 59 cas humains par l'Institut Pasteur de Madagascar, un centre collaborateur de l'OMS pour les fièvres hémorragiques virales et un partenaire du Réseau d'alerte et d'action en cas d'épidémie (GOARN).

Le Ministère malgache de la Santé a mis sur pied un comité interministériel chargé de la riposte à la flambée. Des mesures de lutte ont été prises pour la prise en charge des cas, la surveillance, la mobilisation sociale, la fourniture de médicaments, la prévention et le renforcement de la lutte contre l'infection en milieu hospitalier.

Le Ministère de l'Agriculture a signalé des cas animaux de FVR à l'OIE le 9 avril 2008.

Les Ministères de la Santé et de l'Agriculture ont demandé le soutien d'une mission commune de l'OMS, de la FAO et de l'OIE pour appuyer les efforts de riposte à la flambée.

Partager