Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre jaune en République centrafricaine

Au 15 mai, le Ministère de la Santé de la République centrafricaine avait signalé, dans la sous-préfecture de Bozoum (préfecture d’Ouham-Pendé), deux cas de fièvre jaune confirmés en laboratoire. Le Ministère de la Santé a mené une enquête épidémiologique.

Suite à cette flambée, le Ministère de la Santé a demandé 64 391 doses de vaccin antiamaril sur les réserves mondiales d’urgence, financées par l’Alliance GAVI et gérées par le Groupe international de coordination (GIC) pour l’approvisionnement en vaccin antiamaril. La population cible a été estimée à 55 035 personnes. Le Ministère de la Santé prévoit de vacciner les habitants de la sous-préfecture de Bozoum pendant trois jours à compter du 26 mai 2008.

Partager