Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre jaune au Libéria

Le 15 avril 2009, le Ministère de la Santé du Libéria a notifié un cas de fièvre jaune confirmé en laboratoire, dans la ville de Luyeama (district de Zorzor). Le cas a été détecté par le système ordinaire de surveillance de la fièvre jaune dans le comté de Lofa.

Le cas indicateur est un homme de 32 ans qui s’est présenté avec une fièvre et un ictère ayant commencé le 28 février 2009. Le 28 mars, le patient s’est rendu à l’hôpital Tellewoyan dans la ville de Voinjama (comté de Lofa), où le diagnostic clinique de fièvre jaune a été posé.

Le laboratoire de l’Institut Pasteur de Dakar (Sénégal) a confirmé ce cas. Au cours de l’enquête, 9 échantillons de sérums ont été prélevés sur des cas suspects et des « contacts ». Aucun autre cas de fièvre jaune n’a été identifié.

Le Ministère de la Santé a prévu de vacciner les populations des districts de Zorzor et Voinjama, soit 96 169 personnes. Le Libéria a demandé à se procurer des vaccins à partir des réserves mondiales d’urgence, financées par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), et gérées par le Groupe international de coordination (GIC) pour l’approvisionnement en vaccin antiamaril.

Partager