Alerte et action au niveau mondial (GAR)

La poliomyélite au Nigéria

En 2009, les États du nord du Nigéria ont connu une importante flambée de poliomyélite due au poliovirus sauvage de type 3 (PVS3), avec 258 cas contre 32 pour la même période en 2008. Le PVS3 s’est cette année propagé depuis le nord du Nigéria au Niger. Depuis février 2009, on a également observé un nombre croissant de cas de poliomyélite dus à un poliovirus circulant de type 2 dérivé de la souche vaccinale (PVDVc2) dans le nord du Nigéria (103 cas à ce jour en 2009 contre 31 pour la même période en 2008). Les deux sérotypes sont à l’origine d’un risque permanent, et dans le cas du PVDVc2, croissant de propagation internationale. Alors que le nombre de cas dus au PVDVc2 est inférieur au nombre de cas de PVS3, la circulation de ce sérotype est particulièrement préoccupante au niveau international car le dernier cas de poliomyélite dû à un poliovirus sauvage circulant de type 2 (PVS2) remonte à 1999.

Face à ces risques, le Nigéria a organisé des activités de vaccination supplémentaire (AVS) au niveau national en utilisant le VPO monovalent de type 3 (VPOm3) à la fin janvier 2009 et au moyen du VPO trivalent du 30 mai au 2 juin. D’autres AVS sont prévues ultérieurement cette année, y compris au moyen du VPO trivalent en août.

Afin de réduire au maximum le risque et les conséquences de la propagation internationale de ces poliovirus, les pays de l’ouest et du centre de l’Afrique, en particulier les pays adjacents aux États touchés du nord du Nigéria, devraient renforcer la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA), repérer les déficits d’immunité de la population au niveau sous-national et renforcer la vaccination systématique par le VPO trivalent. Les pays touchés par des importations de poliovirus devraient continuer à compléter la vaccination systématique par des activités de riposte aux flambées à grande échelle au moyen du VPO correspondant ,conformément aux termes de la résolution WHA59.1 de l’Assemblée mondiale de la Santé.

Pour de plus amples informations

Partager