Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Poliomyélite : situation au Tadjikistan

Depuis le mois de janvier jusqu’à aujourd’hui, le Ministère de la Santé de la République du Tadjikistan a notifié 171 cas de paralysie flasque aiguë (PFA). Le poliovirus sauvage de type 1 a été confirmé pour 32 de ces cas et on attend les résultats pour les autres. Dans la majorité des cas, la paralysie est apparue ces trois dernières semaines. Il y a eu 12 décès.

Sur les 32 cas confirmés d’infection par le poliovirus sauvage, 17 ont moins de deux ans, 14 entre deux et cinq ans et le dernier a entre 6 et 15 ans. Il s’agit de garçons pour 66 % des cas. Jusqu’à présent, la paralysie est apparue en mars pour 15 cas confirmés et en avril pour les 17 autres cas. On a des informations sur les antécédents vaccinaux de 21 des 32 cas confirmés. Il a été signalé que 2 d’entre eux (10 %) avaient reçu moins de trois doses de VPO et 19 (90 %) trois doses ou plus.

Tous les cas ont été signalés dans le Sud-ouest du pays, y compris dans la capitale, Douchanbé. Cette région se trouve à la frontière de l’Afghanistan et de l’Ouzbékistan. Par séquençage, on a désormais déterminé que la parenté génétique était la plus grande avec un virus de l’Uttar Pradesh (Inde).

Face à cette flambée, le gouvernement du Tadjikistan a confirmé la planification de trois tournées supplémentaires de vaccination ciblant tous les enfants de moins de 5 ans (soit environ 1,1 million d’enfants). Le vaccin antipoliomyélitique buccal monovalent de type 1 sera utilisé pour obtenir rapidement l’immunité des enfants dans le pays. La première campagne commencera dans la capitale, Douchanbé, et dans six districts voisins le 1er mai. Les autres régions commenceront la vaccination des enfants de moins de 5 ans le 4 mai. Deux tournées nationales supplémentaires sont pour l’instant prévues du 18 au 22 mai et du 1er au 5 juin.

Les pays voisins réagissent à cette flambée en renforçant la surveillance dans tous les établissements de santé et sites de notification, tout en examinant le statut vaccinal des enfants. L’Ouzbékistan (avec une population ciblée de 2,89 millions d’enfants de moins de 5 ans) planifie deux tournées nationales de vaccination supplémentaires, en s’efforçant de les synchroniser avec le Tadjikistan en mai et en juin. Le Kirghizistan achève demain une campagne, que les autorités avaient planifiée dans le cadre de la Semaine européenne de la vaccination, pour renforcer l’immunité des enfants contre les maladies à prévention vaccinale, dont la poliomyélite. Ce pays prévoie d’organiser des journées locales de vaccination supplémentaires dans certaines zones géographiques bien définies.

L’OMS maintient pour l’instant sa recommandation de ne pas imposer, comme mesure de lutte, des restrictions aux déplacements internationaux des personnes. Il est important que les voyageurs internationaux à destination ou en provenance des zones affectées soient correctement vaccinés contre la poliomyélite, comme cela est préconisé au chapitre 6 de la publication « International Travel and Health ».

Pour en savoir plus

Partager