Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Suspicion de fièvre hémorragique aiguë : situation en République du Congo

Les échantillons prélevés sur l’un des cas suspects dans la région de Sangha, en République du Congo, ont donné des résultats négatifs pour plusieurs fièvres virales hémorragiques (Ébola, Marburg, Crimée-Congo, Arenavirus). Des analyses de laboratoire complémentaires se poursuivent. Les tests ont été faits par le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) au Gabon. Il a été impossible d’obtenir des échantillons de trois autres cas suspects mortels.

Les résultats négatifs de ce cas suspect n’excluent pas la possibilité qu’une flambée de fièvre hémorragique aiguë soit survenue ou se poursuive. Le Ministère de la Santé, l’OMS et d’autres partenaires continuent de renforcer les activités de surveillance, sur l’homme et les animaux sauvages, et de mettre en place des mesures de lutte, comme la recherche active des cas, la lutte contre l’infection et la mobilisation sociale.

Plus de 40 personnes ayant été en contact direct avec les cas suspects continueront d’être suivies pendant une période de 21 jours, à compter de la date de la dernière exposition (19 juin).

Partager