Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Flambée d’infections à ECEH : augmentation du nombre des cas en Allemagne

Le nombre des cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et d’infection à E. coli entérohémorragique (ECEH) continue d’augmenter en Allemagne. Dix pays en ont désormais notifié au Bureau OMS de l’Europe.

Au 31 mai 2011, neuf patients sont morts du SHU et six d’infections à ECEH. Une personne est également décédée en Suède. Il y a de nombreux patients hospitalisés, dont plusieurs nécessitant des soins intensifs, y compris des dialyses.

Le nombre des patients en Allemagne présentant un SHU et des diarrhées sanglantes provoquée par STEC est de 470, soit 97 de plus que la veille. On compte aussi 1064 infections à ECEH, soit une augmentation de 268. Globalement en Europe, on a notifié 499 cas de SHU et 1115 cas d’infections à ECEH, soit 1614 au total.

Des cas ont aussi été notifiés : en Autriche (SHU 0, ECEH 2), au Danemark (7, 7), en Espagne (1, 0), en France (0, 6), en Norvège (0, 1), aux Pays-Bas (4, 4), au Royaume-Uni (2, 1), en Suède (15, 28) et en Suisse (0, 2). Tous ces cas, sauf deux, concernent des personnes s’étant rendues récemment dans le nord de l’Allemagne. Un autre cas a été en contact avec une personne qui avait été dans le nord de l’Allemagne.

De nombreuses investigations se poursuivent pour établir l’origine de cette flambée, qui reste encore incertaine.

Conformément au Règlement sanitaire international (RSI), l’OMS tient les États Membres informés des derniers événements et formule des recommandations techniques pour la poursuite de l’enquête en cours. Elle ne recommande aucune restriction des échanges commerciaux en raison de cette flambée épidémique.

Pour en savoir plus

Partager