Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Ebola en Ouganda – bulletin

Le Ministère de la Santé ougandais continue de collaborer avec ses partenaires, parmi lesquels l’OMS, les CDC, la Croix-Rouge, MSF, World Vision, PREDICT, pour endiguer la flambée de fièvre hémorragique à virus Ebola dans le district de Kibaale. Les groupes spéciaux au niveau national et à celui du district continuent de se réunir chaque jour pour coordonner la riposte à la flambée.

Jusqu’à présent, 24 cas probables ou confirmés, dont 16 mortels, ont été notifiés. Dix cas ont été confirmés en laboratoire par l’Uganda Virus Research Institute (UVRI) à Entebbe. Le cas confirmé le plus récent a été admis dans l’unité de soins en isolement de Kagadi le 4 août 2012.

L’infection à virus Ebola a été exclue pour les cas suspects qui ont donné des résultats négatifs aux analyses de laboratoire ; ils ont ensuite reçu un traitement symptomatique pour leur affection et sont sortis de l’hôpital après la guérison. Au total, 43 personnes sont sorties de l’unité de soins en isolement, dont un cas confirmé. Avec l’appui de l’équipe psychosociale, ces 43 personnes ont été conseillées avant leur sortie et leur réintégration dans la communauté. Même pour les personnes ayant eu des analyses négatives pour Ebola, le conseil psychosocial dans les communautés où elles retournent a été très important. Il a permis de réduire les craintes et la stigmatisation et de faire accepter leur retour.

Tous les contacts des cas probables ou confirmés sont suivis quotidiennement pendant 21 jours pour guetter l’apparition éventuelle de signes ou symptômes de la maladie. Toutes les alertes signalant des cas suspects dans d’autres districts ont fait l’objet d’une enquête et se sont avérées négatives pour le virus Ebola.

Dans le district de Kibaale, le Ministère de la Santé travaille en étroite coordination avec Médecins Sans Frontières (MSF) pour la prise en charge clinique des cas suspects ou confirmés.

Des équipes de mobilisation sociale avec des bénévoles de la Croix-Rouge et des équipes de santé des villages sont parvenues dans les villages et auprès des familles dans les subdivisions administratives les plus touchées du district de Kibaale. Ces activités sont renforcées par la distribution de matériels d’information, d’éducation et de communication (IEC) et par la diffusion de messages sanitaires de sensibilisation à la radio et avec des camionnettes de projection de films.

Pays voisins

Les pays limitrophes de l’Ouganda prennent des mesures pour renforcer la surveillance du virus Ebola; à l’heure où nous rédigeons ces lignes, aucun d’entre eux n’a signalé de cas confirmés.

L’OMS ne recommande aucune restriction aux voyages ou au commerce avec l’Ouganda.

Partager

Liens connexes