Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Infection par le nouveau coronavirus – mise à jour

L’OMS a été informée de quatre cas supplémentaires, dont un mortel, d’infection par le nouveau coronavirus. Ces cas ont été repérés dans le cadre de la surveillance renforcée en Arabie saoudite (3 cas, dont un mortel) et au Qatar (1 cas). Cela porte à 6 le nombre total des cas confirmés en laboratoire.

Les investigations se poursuivent dans les domaines de l’épidémiologie, de la prise en charge clinique et de la virologie pour chercher la source probable de l’infection, le mode d’exposition et la possibilité de transmission interhumaine du virus. Les proches contacts des cas récemment confirmés sont en cours d’identification et suivis.

Jusqu’à présent, seuls les deux cas confirmés le plus récemment en Arabie saoudite ont un lien épidémiologique : ils appartiennent à la même famille et vivent dans le même foyer. L’enquête préliminaire indique que ces deux cas ont manifesté les mêmes symptômes. L’un est mort et l’autre a guéri.

De plus, deux autres membres de cette famille ont présenté des symptômes similaires ; l’un est décédé, l’autre est en voie de guérison. On attend les résultats du laboratoire pour le cas mortel, tandis que celui en voie de guérison a donné des résultats négatifs à la recherche du nouveau coronavirus.

L’OMS poursuit sa collaboration avec les gouvernements d’Arabie saoudite, du Qatar et d’autres partenaires internationaux dans le domaine de la santé, pour mieux comprendre ce nouveau coronavirus et la maladie chez l’homme. De nouvelles études épidémiologiques et scientifiques sont nécessaires pour mieux connaître ce virus.

L’OMS encourage tous les États Membres à maintenir la surveillance des infections respiratoires aiguës (IRA) sévères et elle revoit actuellement la définition du cas et d’autres documents d’orientation liés au nouveau coronavirus. Jusqu’à plus ample informé, il faut considérer à titre de prudence que le virus a probablement une répartition bien plus large que les deux pays où des cas ont été identifiés. Les États Membres devraient envisager de rechercher le nouveau coronavirus chez les patients présentant des pneumonies inexpliquées, même s’ils n’ont pas voyagé au Moyen-Orient ou n’ont pas de liens avec cette région. De plus, tout cas ou regroupement de cas d’IRA sévère chez les agents de santé devrait faire l’objet d’une investigation approfondie, où que ce soit dans le monde.

Sur les 6 cas confirmés en laboratoire et notifiés à l’OMS, 4 (dont 2 mortels) sont survenus en Arabie saoudite et 2 au Qatar.

Partager