Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre jaune au Soudan - bulletin

Au 4 décembre, un total de 732 cas présumés de fièvre jaune, dont 165 mortels avaient été notifiés au Darfour dans 33 localités sur 64. La maladie a été confirmée en laboratoire par le test ELISA de détection des IgM et par PCR dans 40 échantillons cliniques. Les tests ont été effectués au Laboratoire national de santé publique de Khartoum, avec l’appui de Unité médicale 3 de la Marine des États-Unis (NAMRU-3), centre collaborateur pour les maladies infectieuses émergentes.

Actuellement, le Ministère fédéral de la Santé organise en urgence une campagne de vaccination de masse contre la fièvre jaune. La première phase de la campagne a débuté le 21 novembre 2912 et devait couvrir 2,2 millions de personnes, et la seconde phase est prévue ce mois-ci, afin de couvrir 1,2 million de personnes supplémentaires.

La campagne de vaccination est soutenue par le Groupe de Coordination international pour l’approvisionnement en vaccin antiamaril (GIC1), l’Alliance GAVI, ECHO, le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF), le Fonds humanitaire commun pour le Soudan(CHF) et les organisations non gouvernementales présentes là où se déroule la campagne.

Une évaluation complète de la flambée se poursuit en vue d’obtenir des informations épidémiologiques, entomologiques et de laboratoire pour permettre de mieux comprendre l’évolution de la flambée et le risque d’épidémie.

L’OMS a activé le Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN) et déploie des experts supplémentaires, y compris un entomologiste, des virologistes et un épidémiologiste pour appuyer l’intervention en cours dans le pays.


1 Le Groupe de Coordination international pour l’approvisionnement en vaccin antiamaril est un partenariat qui gère une réserve de vaccin antiamaril pour les interventions d’urgence sur le principe d’un fonds de roulement. Il est représenté par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Fédération des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) et l’OMS, qui fait également fonction de secrétariat. Le stock a été créé par l’Alliance GAVI.

Partager