Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Cas d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H7N9) – mise à jour

Bulletins d’information sur les flambées en cours

L’OMS a été informée par le Canada de l’existence d’un cas confirmé en laboratoire d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H5N1) chez un adulte auparavant en bonne santé, qui avait présenté les premiers symptômes le 27 décembre 2013 et était décédé le 3 janvier 2014.

Cet individu s’était rendu à Beijing, en Chine, du 6 au 27 décembre 2013 et était retourné au Canada le 27 décembre 2013. Il avait présenté des symptômes pendant le voyage, et notamment des sensations de malaise et de fièvre. Il avait voyagé en compagnie d’un autre individu qui est actuellement en bonne santé.

Le test a été réalisé par le Laboratoire provincial de l’Alberta et son résultat confirmé par le Laboratoire national de microbiologie du Canada.

On n’a pas connaissance d’une exposition de cet individu à des volailles ou à d’autres animaux, ou encore à des personnes malades.

Les contacts rapprochés, y compris les contacts à l’intérieur du foyer et les soignants, sont en observation et ont reçu un traitement antiviral prophylactique post-exposition. Tous les contacts sont asymptomatiques à ce jour. Le suivi des passagers ayant emprunté le même vol est aussi en cours.

Il s’agit du premier cas d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H5N1) notifié au Canada et du premier cas humain confirmé dans la Région des Amériques.

À l’échelle mondiale, 649 cas de ce type et 385 décès ont été notifiés au total, y compris ce dernier cas.

En rapport avec cet événement, l’OMS ne conseille pas de dépistage particulier aux points d’entrée et ne recommande actuellement pas l’application de quelconques restrictions aux déplacements ou au commerce.

Partager