Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Cas d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H7N9) – mise à jour

Bulletin d’information sur les flambées épidémiques

Le 16 janvier 2014, la Commission de la santé et de la planification familiale chinoise a notifié à l’OMS sept cas supplémentaires confirmés en laboratoire d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H7N9).

Les cas se présentent comme suit:

  • Un homme de 38 ans, originaire – selon les informations disponibles – de la province du Guizhou, qui travaillait dans la ville de Wenzhou, province du Zhejiang, et est retourné dans la Province du Guizhou le 3 janvier. Il a été admis à l’hôpital le 8 janvier et est décédé le 9. Les investigations visant à déterminer quand et où il est tombé malade se poursuivent.
  • Un homme de 59 ans, originaire de la ville de Guangzhou dans la province du Guangdong, qui est tombé malade le 6 janvier et a été hospitalisé le 13 janvier. Il est actuellement dans un état grave.
  • Une femme de 20 ans, originaire de la ville de Hangzhou dans la province du Zhejiang, qui est tombée malade le 7 janvier et a été admise à l’hôpital le 11 janvier, puis transférée dans un autre hôpital le 14 janvier. Elle se trouve actuellement dans un état critique et présente des antécédents d’exposition à des volailles.
  • Un homme de 58 ans, originaire de la ville de Taizhou dans la province du Zhejiang, qui est tombé malade le 7 janvier et a été hospitalisé le 14 janvier. Il se trouve actuellement dans un état critique et présente des antécédents d’exposition à des volailles.
  • Un homme de 30 ans, originaire de la ville de Quanzhou dans la province du Fujian, qui est tombé malade le 9 janvier et a été hospitalisé le 14 janvier. Il est actuellement dans un état critique.
  • Un homme de 60 ans, originaire de la ville de Quanzhou dans la province du Fujian, qui est tombé malade le 10 janvier et a été hospitalisé le 13 janvier. Il se trouve actuellement dans un état critique. Le patient présente des antécédents d’exposition sur un marché de volailles vivantes.
  • Une femme de 76 ans, originaire de la ville de Foshan dans la province du Guangdong, qui est tombée malade le 12 janvier et a été admise à l’hôpital le même jour. Elle se trouve actuellement dans un état critique.

La source de l’infection est en cours d’investigation. À ce jour, il n’y a pas de preuve d’une transmission interhumaine soutenue.

Le gouvernement chinois continue de mettre en œuvre les mesures suivantes:

  • intensification de la surveillance et de l’analyse situationnelle;
  • renforcement de la prise en charge et du traitement des cas;
  • communication à propos des risques à l’intention du public et diffusion d’informations;
  • renforcement de la collaboration et de la communication internationales; et
  • réalisation d’études scientifiques.

En rapport avec cet événement, l’OMS ne conseille pas de dépistage particulier aux points d’entrée et ne recommande actuellement pas l’application de restrictions aux déplacements ou au commerce.

Partager