Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest – mise à jour

Bulletin d’information sur les flambées en cours
4 juin 2014

Guinée

Entre le 29 mai et le 1er juin 2014, 37 nouveaux cas et 21 nouveaux décès ont été notifiés dans les 5 districts suivants: Conakry, 3 nouveaux cas et 0 décès; Guékédou, 11 nouveaux cas et 13 décès; Macenta, 4 nouveaux cas et 1 décès; Télimélé, 19 nouveaux cas et 5 décès; et Boffa, 0 nouveau cas et 2 décès. Le nombre cumulé de cas et de décès attribuables à la maladie à virus Ebola en Guinée s’établit désormais à 328 (193 confirmés en laboratoire, 80 probables et 55 suspects), dont 208 décès. La répartition géographique de ces cas et de ces décès est la suivante: Conakry, 56 cas et 27 décès; Guékédou, 190 cas et 140 décès; Macenta, 44 cas et 24 décès; Dabola, 4 cas et 4 décès; Kissidougou, 7 cas et 5 décès; Dinguiraye, 1 cas et 1 décès; Télimélé, 22 cas et 5 décès; et Boffa, 4 cas et 2 décès.

Le nombre de contacts faisant actuellement l’objet d’un suivi dans le pays est de 604, qui se répartissent comme suit: Guékédou, 341 contacts; Macenta, 175 contacts; et Télimélé, 88 contacts. Sont actuellement hospitalisés en isolement 16 patients: Conakry (1), Guékédou (12), Télimélé (2) et Boffa (1).

Sierra Leone

Entre le 29 mai et le 1er juin 2014, 13 nouveaux cas (3 confirmés et 10 suspects) sans aucun nouveau décès ont été notifiés par Kailahun (12 nouveaux cas et 0 décès) et Kenema (1 nouveau cas et 0 décès). Cela porte le nombre total cumulé de cas à 79 (18 confirmés, 3 probables et 58 suspects), y compris 6 décès. La répartition géographique de ces cas et de ces décès est la suivante : Kailahun, 41 cas et 6 décès; Kenema, 3 cas et 0 décès; Koinadugu, 2 cas et 0 décès; Bombali, 1 cas et 0 décès; Bo, 13 cas et 0 décès; Moyamba, 1 cas et 0 décès; et Free Town, 5 cas et 0 décès. Un total de 4 cas sont en isolement à l’Hôpital de Kenema.

Libéria

Un cas suspect en provenance de Kailahun, en Sierra Leone, localité proche, est décédé à Foya, au Libéria. Le corps a été ramené à Kailahun pour y être enterré. Onze (11) contacts ont été identifiés et font l’objet d’un suivi.

Le nombre de cas reste susceptible d’évoluer en raison de la reclassification, des investigations rétrospectives, de la synthèse des données sur les cas et des résultats de laboratoire et du renforcement de la surveillance.

Action de l’OMS

L’OMS et ses partenaires continuent de soutenir la mise en œuvre de mesures de prévention et de lutte dans les pays touchés. En Guinée, 5 nouveaux experts ont été déployés/redéployés à Guékédou et Macenta pour traiter les questions de résistance dans la communauté, gestion des données et prise en charge des cas. Dans les pays voisins, l’OMS continue de fournir des orientations concernant les activités de préparation conformément aux plans de préparation en cas de maladie à virus Ebola élaborés dans le pays.

En Sierra Leone, les agents de santé des districts touchés sont formés à la conduite de la recherche active et de proximité des cas cliniques de maladie à virus Ebola et des contacts. Des sites ont été repérés pour installer des centres d’isolement à Kailahun et Koindou sous réserve de l’approbation du Ministère de la Santé.

L’OMS ne recommande pas que des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux soient imposées à la Guinée ou au Libéria sur la base des informations actuellement disponibles concernant cet événement.

Partager

Liens connexes