Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest – mise à jour

Bulletin d’information sur les flambées épidémiques
19 juillet 2014

Épidémiologie et surveillance

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) continue de surveiller l’évolution de la flambée de maladie à virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. L’épidémie actuelle en Sierra Leone et au Libéria reste grave, avec 67 nouveaux cas et 19 décès notifiés entre le 15 et le 17 juillet 2014. Cela comprend les cas suspects, les cas probables et les cas confirmés en laboratoire. En Guinée, on continue d’enregistrer une tendance à la baisse de la flambée de maladie à virus Ebola, aucun cas n’ayant été notifié pendant cette période. Des analyses et un examen critiques de la riposte actuelle à la flambée ont été entrepris pour contribuer au processus d’élaboration des plans opérationnels nationaux assortis de priorités. La mise en œuvre de ces plans sera essentielle pour inverser le cours actuel de l’épidémie, en particulier au Libéria et en Sierra Leone.

Action du secteur de la santé

L’OMS travaille avec les autorités nationales et ses partenaires dans les pays touchés afin d’analyser et d’examiner la riposte actuelle à la flambée. Une évaluation de cette riposte au Libéria a permis de repérer certaines difficultés et certaines lacunes. Un certain nombre de lacunes répertoriées ont trait à la faible couverture en matière de recherche des contacts, à la persistance d’un déni et d’une résistance dans la communauté, à une gestion des données médiocre, à des pratiques inadéquates de lutte contre l’infection, en particulier dans les établissements de santé situés à la périphérie, et au manque de leadership et de coordination au niveau infranational.

À cela s’ajoutent des ressources financières limitées et un manque de moyens techniques humains. Une cartographie complète des ressources financières, logistiques et humaines doit être établie dans le plan opérationnel national en cours d’élaboration. Cet exercice d’élaboration de plans opérationnels assortis de priorités est également entrepris en Guinée et en Sierra Leone.

Suite à l’appel à la collaboration régionale lancé au cours de la réunion ministérielle d’Accra, le Gouvernement et le Ministère de la Santé de Gambie ont dépêché une équipe de 11 membres du personnel de santé pour soutenir l’intervention contre la flambée en Sierra Leone. Si cette équipe contribue à renforcer les ressources humaines, la mission sera essentielle aussi pour développer les capacités de préparation et d’action à l’épidémie en Gambie. Cette mission est soutenue par le PNUD, la Gambie et le bureau de l’OMS en Sierra Leone.

Des efforts sont en cours pour développer et renforcer tous les aspects de la riposte à la flambée dans les trois pays, notamment la recherche des contacts, l’information du public et la mobilisation de la communauté, la prise en charge des cas et la lutte contre l’infection, et la coordination.

L’OMS ne recommande pas que des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux soient imposées à la Guinée, au Libéria ou à la Sierra Leone sur la base des informations actuellement disponibles concernant cet événement.

Mise à jour sur la maladie

Les Ministères de la Santé de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone continuent à notifier de nouveaux cas de maladie à virus Ebola et de nouveaux décès. Du 15 au 17 juillet 2014, 67 nouveaux cas et 19 nouveaux décès ont été notifiés par ces trois pays, comme suit: Guinée, 0 nouveau cas et 0 décès; Libéria, 22 nouveaux cas et 10 décès; Sierra Leone, 45 nouveaux cas et 9 décès. Ces chiffres recouvrent des cas et décès confirmés en laboratoire, probables et suspects.

Au 17 juillet 2014, le nombre cumulé de cas attribués à la maladie à virus Ebola dans les trois pays atteignait 1048, dont 632 décès. La répartition et la classification des cas sont les suivantes: Guinée, 410 cas (301 confirmés, 95 probables et 14 suspects) et 310 décès (203 confirmés, 95 probables et 12 suspects); Libéria, 196 cas (76 confirmés, 56 probables et 64 suspects) et 116 décès (54 confirmés, 40 probables et 22 suspects); et Sierra Leone, 442 cas (368 confirmés, 48 probables et 26 suspects) et 206 décès (165 confirmés, 35 probables et 6 suspects).

Cas et décès confirmés, probables et suspects dus à la maladie à virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone au 17 juillet 2014


Nouveaux (1) Confirmés Probables Suspects Totaux par pays
Guinée
Cas 0 301 95 14 410
Décès 0 203 95 12 310
Libéria
Cas 22 76 56 64 196
Décès 10 54 40 22 116
Sierra Leone
Cas 45 368 48 26 442
Décès 9 165 35 6 206
Totaux
Cas 67 745 199 104 1048
Décès 19 422 170 40 632
(1) De nombreux cas ont été notifiés entre le 15 et le 17 juillet 2014.

Le nombre total de cas reste susceptible d’évoluer en raison de la reclassification, des investigations rétrospectives, de la synthèse des données sur les cas et des résultats de laboratoire, et du renforcement de la surveillance. Les données indiquées par les bulletins d’information sur les flambées épidémiques se fondent sur les meilleures informations disponibles transmises par les ministères de la Santé.

Partager

Liens

Informations sur les pays