Directeur général

Dr Gro Harlem Brundtland, Directeur général

Entrée en fonction à Genève: 21 juillet 1998

Le Dr Gro Harlem Brundtland est née à Oslo, Norvège, le 20 avril 1939.

Médecin, titulaire d'un Master en Santé publique (MPH), le Dr Gro Harlem Brundtland a travaillé dix ans comme médecin et spécialiste scientifique dans le système de santé publique norvégien. Pendant plus de 20 ans, elle a occupé des fonctions officielles, dont le poste de Premier Ministre pendant 10 ans. Dans les années 80, elle a acquis une notoriété internationale en défendant le principe du développement durable à la Présidence de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement (la Commission Brundtland).

Au départ, le Dr Brundtland ne souhaitait faire carrière ni dans l'environnement ni dans la politique; elle voulait être médecin, comme son père. Celui-ci était spécialisé en réadaptation, discipline très demandée après la Deuxième Guerre mondiale. A 10 ans, Gro Harlem déménage avec sa famille aux Etats-Unis, son père ayant obtenu une bourse d'études de la Fondation Rockefeller. Ainsi allait germer la vocation internationale de la jeune Gro.

Le Dr Brundtland a hérité de son père une autre passion, celle du militantisme politique. A 7 ans, elle était déjà membre de la section enfants du Mouvement travailliste norvégien, auquel elle est restée fidèle depuis, conduisant le Parti travailliste à la victoire à trois reprises.

Sa sensibilisation aux problèmes mondiaux, née dans son enfance, s'est développée lorsque, jeune mère et jeune médecin, Gro Harlem Brundtland se vit décerner une bourse d'études par la Harvard School of Public Health. C'est là, côtoyant d'éminents spécialistes de la santé publique, que le Dr Brundtland a commencé à élargir sa vision de la santé, par delà les limites du monde médical, aux questions de l'environnement et du développement humain.

De retour à Oslo, au Ministère de la Santé, en 1965, le Dr Brundtland allait connaître neuf années très mouvementées. Au Ministère, elle a travaillé sur la santé des enfants, notamment sur l'allaitement maternel, la lutte contre le cancer et d'autres maladies. Elle a travaillé dans le Service des enfants malades de l'Hôpital national et à l'Hôpital de la Ville d'Oslo et elle a été nommée Directeur des Services de santé scolaire d'Oslo. Elle a mené cette carrière professionnelle tout en élevant ses enfants et en représentant la Norvège à des conférences internationales.

Son énergie, son enthousiasme et son engagement allaient faire prendre à sa carrière un tour inattendu. En 1974, le Dr Brundtland se vit offrir le poste de Ministre de l'Environnement. D'abord réticente, estimant qu'elle manquait d'expérience dans le domaine de l'environnement, sa conviction que santé et environnement étaient liés lui fit changer d'avis.

Dans le courant des années 70, elle s'est forgé une réputation internationale dans les milieux de l'environnement et s'est affirmée sur la scène politique nationale. En 1981, à 41 ans, elle était nommée Premier Ministre pour la première fois, devenant le plus jeune Premier Ministre de Norvège et la première femme à occuper ce poste. Avec deux autres mandats, en 1986-1989 et 1990-1996, elle est restée plus de 10 ans à la tête du Gouvernement.

Tout au long de sa carrière politique, le Dr Brundtland s'est toujours davantage intéressée aux problèmes d'importance mondiale. En 1983, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies d'alors l'a invitée à créer et à présider la Commission mondiale sur l'Environnement et le Développement. La Commission, surtout connue pour avoir forgé le concept politique global de "développement durable", a publié son rapport Notre avenir à tous en avril 1987.

Les recommandations de la Commission ont conduit à la convocation, en 1992 à Rio de Janeiro, du Sommet de la Terre, ou Conférence des Nations Unies sur l'Environnement et le Développement (CNUED).

Le Dr Brundtland a finalement démissionné du poste de Premier Ministre en octobre 1996. Ses nombreuses compétences - de médecin, de responsable politique, de militante et de gestionnaire - lui valurent de devenir le nouveau Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé.

En janvier 1998, le Conseil exécutif de l'OMS proposait le Dr Brundtland pour le poste de Directeur général, Le 13 mai 1998, elle était élue à ce poste par l'Assemblée mondiale de la Santé.

Dans son premier discours à l'Assemblée de la Santé, le Dr Brundtland déclarait: "Quelle est notre mission essentielle? Il incombe, me semble-t-il, à l'OMS, de veiller au respect de la morale et d'assumer la direction technique pour améliorer la santé de tous les peuples du monde. Nous devons être capables de donner des avis sur les questions clefs dont dépendent le développement et la réduction des souffrances. Notre objectif est pour moi de combattre la maladie et la mauvaise santé - par la promotion de systèmes de santé durables et équitables dans tous les pays".

Le Dr Gro Harlem Brundtland a pris ses fonctions le 21 juillet 1998.

Partager