Directeur général

Réforme de l'OMS: prochaines étapes suite au Conseil exécutif de janvier 2012

La consultation des États Membres sur le programme de réforme a repris au cours de la 130e session du Conseil exécutif de l'OMS (16-23 janvier 2012).

Cette consultation s’inscrit dans le prolongement du dialogue issu de la session spéciale du Conseil exécutif sur la réforme (1er-3 novembre 2011). Les États Membres ont également participé à une consultation électronique continue sur le programme de réforme.

Les décisions de cette session du Conseil exécutif, les propositions apparentées ainsi que le résumé du Président sur la réforme de l’OMS sont accessibles en cliquant sur les liens suivants:

Réunion des États Membres sur les programmes et la définition des priorités

Selon l’une des décisions adoptée lors de cette session, la réforme des programmes et de la définition des priorités devront faire l’objet de discussions dans le cadre d’un processus dirigé par les États Membres. Ce processus comprendra une réunion ouverte à tous les États Membres, qui se tiendra au siège de l’OMS à Genève du 27 au 28 février (précédée le 26 février d’une séance de présentation et d’information avec le Secrétariat).

Le Secrétariat de l'OMS a invité les États Membres à transmettre leurs observations sur les propositions actuelles concernant les programmes et la définition des priorités par l’intermédiaire d’une consultation électronique créée à cet effet.

Consultation des ONG sur les programmes et la définition des priorités

Conformément à la décision du Conseil, des dispositions ont également été prises pour qu’une consultation électronique ait lieu avec les ONG en relations officielles avec l’OMS afin qu’elles puissent présenter leurs vues sur les programmes et la définition des priorités, en fonction de la portée de leurs travaux, et qu’elles puissent assister à la séance de présentation du 26 février.

Les ONG en relations officielles avec l’OMS sont invitées à présenter leurs observations à l’OMS. Ces observations seront examinées par le Secrétariat puis rendues accessibles au public.

[an error occurred while processing this directive]