Directeur général

Éducation et santé vont de pair

Dra. Margaret Chan
Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé

Observations lors de la table ronde organisée sur: atteindre les objectifs en matière de santé et d’éducation dans le cadre du lors du sommet sur les objectifs du Millénaire du développement
NewYork, États-Unis d’Amérique

20 septembre 2010

Excellences, distingués délégués, Mesdames et Messieurs,

Éducation et santé vont de pair et les éléments de preuve qui le montrent sont irréfutables.

Nous savons aussi que l’éducation des filles est particulièrement payante en matière de santé. En ce sens, éducation et santé sont aussi une affaire de femmes.

Ainsi, des jeunes filles instruites ont moins d’enfants et les ont plus tard. Elles font de meilleures mères. Une jeune fille ou une femme qui sait lire et écrire est également plus susceptible d’avoir des connaissances en matière de santé.

L’éducation améliore la condition de la femme. Elle protège sa santé sexuelle et la protège de la violence domestique. Nous savons également que les femmes qui ont accès à une partie du revenu du ménage ont tendance à investir dans le bien-être de leur famille: des uniformes et des livres d’école, une meilleure alimentation, des latrines et des moustiquaires contre le paludisme.

En bref, l’éducation est un moyen puissant de briser le cycle de la pauvreté, de la mauvaise santé, de la misère et d’une condition inférieure que subissent les femmes de génération en génération.

À l’inverse, des problèmes de santé peuvent compromettre gravement les investissements dans l’éducation. Certaines maladies empêchent les enfants d’aller à l’école pendant des périodes prolongées. Dans d’autres cas, les enfants ont parfois besoin d’interrompre leurs études tôt pour prendre soin d’un parent ou d’un frère ou d’une sœur malade.

En outre, certaines maladies parasitaires tropicales très répandues réduisent l’absorption des nutriments, freinent le développement des fonctions mentales et compromettent les résultats scolaires.

Éducation et santé se renforcent donc mutuellement. Elles agissent de concert pour sortir les gens de la pauvreté et leur donner la possibilité d’épanouir pleinement leur potentiel humain.

Partager