Directeur général

La chanteuse chinoise, Peng Liyuan, nommée ambassadrice itinérante pour la tuberculose et le VIH

Dr Margaret Chan
Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé

Remarques prononcées à l'occasion de la nomination de Mme Peng Liyuan comme ambassadrice itinérante pour la tuberculose et le VIH
Genève, Suisse

3 juin 2011

Excellences, Mesdames et Messieurs les invités, Mesdames et Messieurs,

Comme vient de vous le rappeler le Dr Nakatani, l’OMS s’est dotée de stratégies et de politiques claires et a de grandes ambitions quant à son action dans la lutte contre les épidémies concomitantes de tuberculose et de VIH/sida. Ce sont des maladies mortelles qui, ensemble, font plus de 3,5 millions de morts chaque année, principalement dans les pays en développement.

Ces maladies entraînent d’immenses souffrances, représentent un lourd fardeau pour les services de santé et entraînent des conséquences énormes pour les sociétés et les économies.

Malheureusement, ces deux maladies s’allient dans une synergie redoutable, chacune amplifiant les conséquences de l’autre.

Mais nous avons fait des progrès considérables contre ces deux maladies en à peine une décennie. Nous savons comment prévenir les infections et sauver ou prolonger des vies. Les nombres d’infections et de décès sont encore beaucoup trop élevés, mais ils sont en baisse à mesure que l’accès à l’information, aux médicaments et aux soins s’élargit.

Les deux maladies présentent de fortes composantes comportementales sur lesquelles des personnalités respectées et influentes peuvent agir. Toutes deux sont associées à la discrimination, sur laquelle aussi une personnalité très connue, qui a une voix magnifique et qui sait faire preuve de générosité, peut avoir une influence.

Mesdames et Messieurs,

J’ai le grand plaisir de vous annoncer aujourd’hui que la célèbre chanteuse populaire chinoise, Peng Liyuan, a accepté de soutenir l’action internationale de l’OMS contre la tuberculose et le VIH en la représentant comme ambassadrice itinérante.

Mme Peng Liyuan est une star adulée par un large public qui a déjà reçu de nombreuses distinctions honorifiques au niveau national comme international.

Nous sommes extrêmement fiers qu’une actrice et artiste du calibre de Mme Peng prête sa voix connue dans le monde entier et mette sa générosité au service de l’action de l’OMS contre ces deux maladies, lorsque l’on sait que des personnalités influentes peuvent apporter un réel changement.

En un sens, cela sera pour elle un rôle naturel et déjà maintes fois exercé. Mme Peng travaille depuis longtemps à sensibiliser au sujet de ces maladies, qu’il s’agisse de la prise en charge des orphelins du sida ou de l’importance du dépistage du VIH et de la prise de précautions appropriées pour se protéger.

Son implication personnelle l’a amenée dans des régions pauvres pour rendre visite à des malades de la tuberculose. Elle a fait des dons pour les enfants touchés par le VIH/sida. Et elle lutte avec sa passion d’artiste et son pouvoir de persuasion contre toute discrimination.

Avant d’annoncer officiellement sa nomination, je vous invite à regarder une vidéo qui illustre ce que je viens de vous dire.

Madame Peng Liyuan Votre Excellence l’Ambassadeur HE Yafei, Votre Excellence le Vice-Ministre Yin Li, délégués du Gouvernement et du Ministère de la Santé de Chine, représentants du Fonds mondial, de l’ONUSIDA, de l’UNITAID et de FIND, membres des organisations de la société civile, collègues de l’OMS, Mesdames et Messieurs,

J’ai l’extrême plaisir de désigner aujourd’hui Mme Peng Liyuan comme ambassadrice itinérante de l’OMS pour la tuberculose et le VIH.

Mme Peng, nous admirons le dévouement dont vous avez fait preuve en aidant les enfants, les orphelins, les femmes et les hommes qui, en Chine, luttent pour survivre et pour surmonter les effets dévastateurs de ces maladies.

Nous sommes convaincus que ce même dévouement à l’appui de l’action de l’OMS sur la scène internationale nous aidera à atteindre des millions d’autres personnes et à sensibiliser davantage encore au niveau international ainsi qu’au changement de comportement sur le plan individuel.

Ainsi, nous pouvons faire en sorte que les personnes exposées aient plus facilement accès à l’information et aux services de prévention et de prise en charge de la tuberculose et du VIH.

Nous vous considérons comme un maillon essentiel qui rapproche les responsables politiques des personnes touchées, souvent pauvres, et ayant peu de moyens d’expression politique.

Nous sommes convaincus qu’à travers votre musique, votre art et votre générosité, vous pouvez servir de modèle en incitant beaucoup d’autres gens, puissants et influents ou citoyens ordinaires à se joindre à la lutte contre ces deux maladies.

Merci encore, Mme Peng, d’avoir accepté de devenir ambassadrice itinérante de l’OMS pour la tuberculose et le VIH.

En acceptant cette fonction, vous faites votre entrée sur une autre scène internationale où votre voix, votre passion et votre présence apporteront beaucoup de bonne volonté et feront beaucoup de bien non seulement en Chine, mais pour des millions de personnes touchées par ces maladies partout dans le monde.

Je vous remercie.

Partager