Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Clampage du cordon pour la prévention de l’anémie ferriprive chez les nourrissons : moment optimal

Cela fait des siècles que l’on clampe et que l’on coupe le cordon ombilical à la naissance. Toutefois, le moment auquel intervient le clampage du cordon ne cesse de varier suivant la politique et les pratiques des cliniques, et on n’a pas encore déterminé quel est le moment optimal.

On peut soit clamper le cordon rapidement (clampage précoce) – c’est-à-dire généralement dans les premières 60 secondes après la naissance –, laisser passer au moins une minute après la naissance avant de le clamper (clampage tardif), ou encore attendre que les pulsations cessent à l’intérieur du cordon.

Pour réduire le risque d’hémorragie postpartum, l’OMS recommande d’observer les contractions utérines pendant environ trois minutes après la naissance avant de clamper le cordon. Toutefois, une revue effectuée en 2007 n’a mis en évidence aucune différence significative dans les taux d’hémorragie postpartum suivant que l’on clampe le cordon précocement ou tardivement.

Pour le nouveau-né, un corpus croissant de données factuelles montrent que retarder le clampage peut se révéler bénéfique et améliorer le bilan ferrique pendant jusqu’à six mois après la naissance. Cela peut être particulièrement intéressant pour les enfants qui vivent dans des environnements défavorisés, ayant peu accès à une alimentation riche en fer.

Documents OMS


Données factuelles


Revues Cochrane
Autres revues systématiques
Essais cliniques
Partager

Dernière mise à jour:

1 novembre 2012 01:20 CET

Intervention de catégorie 2

Des travaux de recherche approfondis sont en cours, mais aucune directive récente approuvée par le Comité d’examen des directives de l’OMS n’est encore disponible