Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation en vitamine A pour les nourrissons et les enfants de 6 à 59 mois

Environ 190 millions d’enfants d’âge préscolaire, qui vivent pour la plupart en Afrique ou en Asie du Sud-Est, souffrent d’une carence en vitamine A (avitaminose A). Or, la vitamine A est essentielle aux nourrissons et aux enfants pour leur assurer une croissance rapide et pour leur permettre de lutter contre les infections. Un apport insuffisant en vitamine A est susceptible de provoquer une avitaminose A qui, si elle est sévère, peut entraîner une cécité nocturne et accroît le risque de maladie et de mortalité à la suite d’une infection chez l’enfant, par exemple en cas de rougeole ou de diarrhée.

Depuis plusieurs années, on recourt à la supplémentation en vitamine A pour les nourrissons et les enfants de 6 à 59 mois afin d’améliorer la survie durant cette période de la vie au cours de laquelle le risque de décès est élevé.

D’après les données factuelles disponibles, dans les environnements où la carence en vitamine A constitue un problème de santé publique, l’OMS recommande une supplémentation en vitamine A à forte dose, tous les 4 à 6 mois, pour les nourrissons et les enfants de 6 à 59 mois. Cette intervention de santé publique vise à réduire la morbidité et la mortalité de l’enfant.

Documents OMS


Données factuelles


Revue Cochrane
Autres revues systématiques
Essais cliniques
Partager

Dernière mise à jour:

23 septembre 2012 13:25 CEST

Intervention de catégorie 1

Des travaux de recherche approfondis sont en cours et des directives ont été récemment approuvées par le Comité d’examen des directives de l’OMS